Réveil précoce : comment traiter cette insomnie ?

Si vous êtes parmi les milliers de personnes qui souffrent d’insomnie, vous savez à quel point cette condition peut être débilitante. L’insomnie peut entraîner de la fatigue, de la dépression et même des difficultés à se concentrer et à se souvenir des choses. Un des symptômes les plus courants de l’insomnie est le réveil précoce, où vous vous réveillez avant l’heure à laquelle vous souhaitez vous lever. Si vous êtes à la recherche d’une solution à votre insomnie et à votre réveil précoce, alors cet article est pour vous. Nous allons explorer comment traiter cette insomnie et vous donner des conseils pour vous aider à vous reposer plus profondément et à mieux dormir.

Vous vous réveillez très tôt le matin et ne parvenez pas à vous rendormir, peu importe l’heure à laquelle vous vous êtes couché ? Il est possible que vous soyez victime d’insomnie matinale. Découvrez ici ses causes et solutions pour ne plus être réveillé trop tôt.

Qu’est-ce que le réveil précoce ?

Insomnie matinale ou réveil précoce ?

Le réveil précoce, aussi appelé insomnie matinale ou insomnie du petit matin, est un trouble du sommeil. Cela arrive lorsque l’on se réveille très tôt le matin, sans raison évidente, et que l’on a l’impression de ne pas avoir suffisamment dormi ou de ne pas avoir dormi du tout. 

On parle d’insomnie lorsque le réveil matinal précoce :

  • est régulier (la définition clinique de l’insomnie fait référence à plus de 3 fois par semaine pendant au moins 3 mois) ;
  • a un impacte sur la qualité de vie ;
  • n’est pas causé par un élément extérieur, comme une lumière trop intense ou un bruit. 

L’insomnie matinale intervient généralement à la fin d’un cycle de sommeil. Il est normal d’effectuer des micro-réveils entre deux cycles de sommeil, mais la grande majorité du temps, nous ne nous en rendons pas compte et nous nous rendormons aussitôt. Le réveil précoce arrive lorsque l’on ne se rendort pas après 3 ou 4 cycles, car une nuit en comporte généralement 4 à 6 selon les gens.

Lire aussi  Comment savoir si on fait de l'apnée du sommeil ?

Insomnie matinale avec réveil à heure fixe

L’insomnie matinale se caractérise parfois par des réveils précoces à heure fixe : peu importe l’heure à laquelle vous vous couchez, vous vous réveillez toujours à la même heure. Tenter de repousser l’heure du sommeil pour dormir plus longtemps n’est donc pas productif dans ce cas.

Si ce phénomène persiste, il est important d’en identifier les causes.

Réveil précoce : les raisons 

L’insomnie matinale est un trouble du sommeil dont les causes peuvent être psychologiques et/ou physiologiques. 

Alcool et réveil précoce

Bien qu’il donne l’impression de faciliter l’endormissement, l’alcool n’est pas bénéfique pour notre sommeil. Les effets de l’alcool diminuent la qualité et la quantité du sommeil et sont à l’origine de réveils nocturnes à répétition et de réveils précoces, avec des difficultés à se rendormir.

Il semblerait que la consommation d’alcool réduise le temps de sommeil paradoxal. Le sommeil paradoxal est une phase qui intervient majoritairement en fin de cycle, et qui survient plus fréquemment en fin de nuit. Il joue un rôle important dans le développement de la créativité et la consolidation de la mémoire.

Réveil précoce et anxiété

L’insomnie matinale, ou réveil précoce, peut être liée à des troubles psychologiques. Même si l’anxiété est plus souvent associée à l’insomnie d’endormissement, elle peut être la source des réveils précoces. 

En revanche, le réveil précoce est très souvent relié à la dépression. On considère d’ailleurs l’insomnie matinale comme un signe d’état dépressif. 

L’insomnie matinale peut être liée à des troubles psychologiques tels que la dépression. Cela ne signifie pas que vous êtes forcément dépressif/ve si vous subissez des réveils précoces. Mais cela peut être un symptôme si vous présentez d’autres troubles.

Vous souffrez de réveils précoces ? Découvrez quel type de dormeur vous êtes pour en savoir plus sur votre sommeil :

Lire aussi  [Veratran] - Fiche médicament

De manière générale, le stress et l’anxiété sont plutôt sources de troubles d’endormissement, alors que des problèmes plus profonds peuvent constituer la source des réveils nocturnes ou d’insomnies matinales. 

Dans la grande majorité des cas, l’insomnie est ce que l’on appelle conditionnée. C’est-à-dire que vous avez commencé à subir tel ou tel type d’insomnie à une certaine période de votre vie, (pour cause de stress, d’anxiété de dépression, ou d’un événement déclencheur), et que celle-ci s’est installée durablement suite à un conditionnement, à une habitude de ne pas s’endormir ou de se réveiller à ce moment-là. 

Soulager l’insomnie matinale par des traitements doux

Homéopathie et réveils précoces

L’homéopathie est une méthode douce qui n’engendre pas d’effets secondaires. En granules à prendre sous la langue, elle s’avère efficace pour lutter contre l’insomnie matinale. Voici quelques exemples de remèdes homéopathiques :

  • Nux Vomica, pour les problèmes de sommeil liés au stress et à l’anxiété ;
  • Phosphoricum Acidum, pour lutter contre les réveils précoces liés à la dépression.

Phytothérapie et réveils matinaux précoces

Il est possible de réduire les réveils matinaux précoces à l’aide de la phytothérapie, notamment par les huiles essentielles. Apaisantes, sédatives ou anti-dépressives, elles aident à retrouver un sommeil réparateur. Pour plus d’informations à propos des huiles essentielles et leur effet sur le sommeil, lisez notre article : Quelle huile essentielle pour bien dormir ?

Soigner l’insomnie sans médicaments

Il est possible de venir à bout de l’insomnie sans médicaments. Une solution plus efficace et plus saine que les somnifères existe : la thérapie cognitivo-comportementale. Première méthode recommandée par la Haute Autorité de Santé (HAS), elle permet de guérir 9 insomniaques sur 10.

Notre programme en ligne contre l’insomnie, fondé sur cette approche, se base sur la modification des pensées et les adaptations du mode de vie. Il vous offre la possibilité de mettre fin au cercle vicieux de l’insomnie et de retrouver le sommeil. 

Quelle est la première étape pour traiter l’insomnie précoce ?

Réponse : La première étape pour traiter l’insomnie précoce est de déterminer la cause sous-jacente.

Quelles sont les options de traitement disponibles pour l’insomnie précoce ?

Réponse : Les options de traitement disponibles pour l’insomnie précoce comprennent la médication, la thérapie cognitivo-comportementale et des changements de mode de vie.

Quels sont les avantages à traiter l’insomnie précoce ?

Réponse : Les principaux avantages à traiter l’insomnie précoce sont une meilleure qualité de sommeil, un meilleur fonctionnement cognitif et physique, une amélioration des humeurs et une diminution des symptômes de troubles associés.

Notez cet article !

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest