[Mogadon] – Fiche médicament

Le Mogadon est un médicament à base de nitrazépam qui fait partie des benzodiazépines et est utilisé pour le traitement à court terme du trouble du sommeil. Il est prescrit pour les insomnies transitoires et les troubles du sommeil chroniques, et est également utilisé pour soulager l’anxiété et le stress. Cet article offre une fiche complète sur le Mogadon, incluant ses indications, ses effets secondaires et ses précautions d’utilisation.

Mogadon – Hypnotique – Nitrazépam

Quels sont les usages du médicament Mogadon ?

Le Mogadon, fabriqué par Mylan Medical, est un traitement somnifère conçu pour lutter contre l’insomnie.

Chez Sleepie, nous avons rédigé un document précis et complet pour tout savoir sur ce produit, et partager notre avis sur son efficacité.

Composition du Mogadon 5 mg

La substance active de Mogadon est le Nitrazépam : 5 mg

La formule complète est composée des excipients suivants :

  • amidon de maïs ;
  • lactose ;
  • magnésium stéarate ;
  • talc.

Le médicament Mogadon est uniquement disponible en dosage 5 mg.

On ne trouve pas de Mogadon 10 mg.

Comment conserver le Mogadon ?

Aucune précaution particulière n’est nécessaire pour conserver le Mogadon. Il faut le garder dans un endroit sec, à température modérée.

Mogadon demi-vie

La demi-vie d’élimination du Mogadon est en moyenne de 17 heures. La demi-vie est le temps durant lequel la présence du médicament dans le sang diminue de moitié. Il est possible que la durée d’effet soit plus courte que la demi-vie (temps pendant lequel le médicament fait effet, par opposition au temps nécessaire pour éliminer le médicament de notre sang). 

Notice Mogadon

Voulez-vous en savoir plus sur le médicament Mogadon ? N’hésitez pas à consulter la notice en ligne : Notice Mogadon.

Mogadon Vidal (Eureka)

Vous souhaitez en apprendre plus sur le médicament Mogadon ? Vous pouvez consulter la page Mogadon du Vidal, anciennement Eurekasanté.

Mogadon générique

Le Mogadon n’a pas d’équivalent. Il n’existe pas de générique du Mogadon. On ne trouve que le Mogadon.

Mogadon interdit

Le somnifère Mogadon n’est pas interdit et est toujours vendu en pharmacie sur prescription médicale. Il n’est toutefois plus remboursé par la Sécurité Sociale depuis 2018.

Acheter Mogadon

Tarifs Mogadon

Le coût d’une boîte de 20 comprimés de Mogadon varie selon le vendeur en pharmacie. Depuis le 1er mars 2018, ce médicament est non remboursé par la Sécurité Sociale.

L’achat de Mogadon est interdit sur Internet, le médicament étant exclusivement disponible sur ordonnance médicale.

Vous cherchez à mieux comprendre votre sommeil ? Evaluer votre sommeil ne vous prendra que 2 minutes.

Mogadon sur ordonnance

Le Mogadon est un médicament contre l’insomnie et les risques de convulsion, il est uniquement disponible sous forme de prescription médicale, et il est impossible d’en acheter sans ordonnance.

Médicaments alternatifs à Mogadon

Mogadon benzodiazépine

Le principe actif de Mogadon est le Nitrazépam. Cette molécule est une benzodiazépine. Le médicament Mogadon 5 mg est un anxiolytique hypnotique destiné à traiter l’insomnie. Il peut causer de nombreuses réactions indésirables et présente des risques élevés de dépendance et d’accoutumance. Sa demi-vie est d’environ 30 heures, ce qui est considéré comme une demi-vie longue, et il est donc généralement utilisé pour les problèmes de réveils nocturnes. Quand la demi-vie est courte, l’effet sédatif est plus intense et le somnifère sert surtout aux problèmes d’endormissement, mais s’estompe plus rapidement. Un somnifère à demi-vie longue produit moins d’effets spécifiques à l’endormissement, mais agit toute la nuit et réduit les réveils nocturnes.

Lire aussi  [Circadin] - Fiche médicament

Mogadon Nuctalon

Le Nuctalon est une benzodiazépine également prescrite pour le traitement de l’insomnie. Ils ont des effets secondaires semblables. Cependant, la demi-vie du Mogadon est plus longue (30 heures) que celle du Nuctalon (17 heures). Ainsi, le Mogadon est indiqué pour les réveils nocturnes, grâce à ses effets sédatifs plus prolongés.

Mogadon et Zopiclone : quelle association ?

Mogadon et Zopiclone ne peuvent pas être mélangés. Ces deux somnifères comportent des risques de surdosage et de potentiation des effets si l’on les associe. 

Mogadon et Zopiclone : substances actives

Le Zopiclone est une molécule apparentée aux benzodiazépines. La molécule la plus connue à base de Zopiclone est l’Imovane. D’autres somnifères contenant de la Zopiclone existent et sont des génériques de l’Imovane. Les effets secondaires et le risque de dépendance et d’accoutumance sont moindres pour ces somnifères modernes que pour les benzodiazépines, dont fait partie le Nitrazépam, substance active du Mogadon. 

Ainsi, le Zopiclone est principalement prescrit pour les problèmes d’endormissement, alors que le Mogadon est indiqué pour les réveils nocturnes, en raison de sa demi-vie plus longue (30 heures) et de ses effets sédatifs plus prolongés.

Mogadon et Stilnox : substances actives

Le Stilnox possède un principe actif différent : le Zolpidem. Cette molécule est une benzodiazépine apparentée. Le médicament le plus connu à base de Zolpidem est le Stilnox, dont il existe des génériques. Les effets secondaires et le risque de dépendance et d’accoutumance sont plus faibles que pour les benzodiazépines, dont fait partie le Nitrazépam, substance active du Mogadon. 

Le Stilnox est généralement prescrit pour les problèmes d’endormissement, grâce à sa demi-vie courte (5 heures) et à ses effets sédatifs intenses. Le Mogadon, en raison de sa demi-vie plus longue (30 heures), est indiqué pour les réveils nocturnes.

Mogadon et Noctamide

Mogadon et Noctamide : substances actives

L’une de leurs différences réside dans leurs molécules : La substance active du Noctamide est le Lormétazépam qui est une benzodiazépine. Ainsi, le Noctamide provoque de nombreux effets indésirables et des risques de dépendance et d’accoutumance élevés.
Le Mogadon est un somnifère, dont la substance active est aussi  une benzodiazépine, le Nitrazépam.

Le Zolpidem et le Mogadon sont deux médicaments qui procurent des effets hypnotiques. Il est déconseillé de mélanger des somnifères et de ne pas prendre de benzodiazépines différentes en même temps. Les risques de surdosage et de potentialisation (multiplication des effets du médicament) seraient amplifiés et pourraient entraîner des effets secondaires plus graves. 

Mogadon et Noctamide : durées d’effet et indication

Contrairement au Mogadon, dont les effets se propagent toute la nuit, les effets du Noctamide se dissipent plus rapidement. La demi-vie du Noctamide est moyenne (10h), alors que celle du Mogadon est plus longue (30 heures). La demi-vie est le temps nécessaire pour que la présence du médicament dans le sang diminue de moitié. Aussi, l’effet sédatif est d’autant plus puissant que la demi-vie d’élimination est courte. Un somnifère dont la demi-vie est courte a des effets plus intenses et est utilisé principalement pour les problèmes d’endormissement mais se dissipe plus rapidement.

Posologie du Mogadon

Dosage du Mogadon

Chez l’adulte, la posologie recommandée pour le Mogadon est d’un comprimé, une demi-heure avant d’aller dormir.

N’oubliez pas que seul un médecin est à même de déterminer la dose adaptée à votre état de santé et que vous devez respecter strictement les doses prescrites.

Lire aussi  Lexomil : avis et conseils

Durée du traitement au Mogadon

Le traitement au Mogadon doit être aussi court que possible et ne doit pas être prolongé. 

Entre quelques jours à 4 semaines, la durée du traitement comprendra également une diminution progressive de la dose pour éviter d’agresser votre organisme. 

Dans certains cas, et uniquement sur décision du médecin, le traitement peut être prolongé au-delà de 4 semaines.

Sevrage du Mogadon

Le sevrage du Mogadon doit se faire de manière progressive et un médecin doit vous accompagner durant toute la baisse de votre traitement, notamment pour prévenir un éventuel effet rebond. De plus, l’arrêt brutal du Mogadon peut entraîner : 

  • réapparition de l’insomnie ;
  • anxiété ;
  • agitation ;
  • irritabilité ;
  • maux de tête ;
  • douleurs musculaires ;
  • tremblements ;
  • hallucinations.

Contre-indications du Mogadon 

Dans quel cas ne pas prendre le Mogadon

Des précautions sont à observer chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale et les sujets âgés.

Il est déconseillé de prendre le Mogadon chez les patients ayant :

  • une intolérance à un des constituants du médicament ;
  • une insuffisance respiratoire ;
  • une insuffisance hépatique sévère ;
  • un syndrome d’apnée du sommeil ;
  • une myasthénie.

Mogadon et alcool

Le Mogadon est une benzodiazépine. Il est déconseillé de mélanger l’alcool et ce somnifère, car la consommation concomitante des deux produits peut amplifier l’effet hypnotique du Mogadon.

Mogadon pour les femmes enceintes

Il est défendu de prendre le Mogadon durant la grossesse. De même, l’allaitement est incompatible avec ce médicament.

Si vous êtes enceinte ou allaitante, n’utilisez pas le médicament sans l’avis de votre médecin. 

Mogadon interactions médicamenteuses

Un risque d’augmentation des effets du médicament est possible si le Mogadon est ingéré en parallèle avec :

  • des tranquillisants ;
  • des somnifères ;
  • des opiacées ;
  • des antidépresseurs ;
  • des neuroléptiques.

Conduite de véhicules pendant le traitement de Mogadon

Le traitement peut entraîner une altération de la réactivité, il est donc prudent de ne pas conduire pendant le traitement.

Surdosage Mogadon

En cas de surdosage, le Mogadon peut provoquer un sommeil très profond pouvant mener au coma selon la dose prise.

Si vous avez avalé trop de Mogadon, contactez sans attendre votre médecin ou un Centre Antipoison à proximité. 

Effets secondaires du Mogadon

Le Mogadon peut entraîner des conséquences néfastes :

  • état d’ivresse ;
  • fatigue ;
  • somnolence durant la journée (plus particulièrement chez les plus âgés) ;
  • ralentissement cognitif ;
  • faiblesse musculaire ;
  • diminution de la libido ;
  • éruptions cutanées avec ou sans démangeaisons.

Sous certaines conditions et pour certaines personnes :

  • réactions paradoxales entraînant une anxiété accrue ;
  • agitation ;
  • agressivité ;
  • troubles de la pensée ;
  • hallucinations ;
  • amnésie antérograde.

Le Mogadon est susceptible de provoquer une multitude d’effets secondaires plus ou moins préjudiciables, comme tous les somnifères à base de benzodiazépines. Des alternatives plus saines pour lutter contre l’insomnie sont disponibles.

Le Mogadon provoque-t-il une prise de poids ?

Aucune étude n’a établi de lien entre le Mogadon et un gain de kilos.

Avis sur le Mogadon

Le Mogadon est-il dangereux ? 

Chez Sleepie, nous ne recommandons pas la prise de somnifères, car il existe des méthodes efficaces contre l’insomnie, sans dépendance ni accoutumance.

Cependant, pour les personnes souffrant d’anxiété ou d’insomnie, le Mogadon peut être une solution, et ce uniquement sur préconisation médicale et selon les indications du médecin

Vous cherchez à mieux dormir ? Notre programme de sommeil en ligne est basé sur la transformation de vos pensées et de vos habitudes. Il vous aidera à retrouver des nuits réparatrices en quelques semaines.

Mogadon forum

Les avis des utilisateurs sur le Mogadon 5 mg sont assez positifs. Le médicament semble être efficace. Néanmoins, certains patients mentionnent des effets indésirables et un risque de dépendance. La prise de somnifère est à prendre avec précaution et ne doit pas être une solution à long terme.

De plus, les benzodiazépines peuvent provoquer des troubles de la mémoire immédiatement après la prise du médicament (en général sous quelques heures). 

Aidez-nous à mieux comprendre le Mogadon en partageant vos avis et expériences ci-dessous. Vous pouvez aussi consulter nos fiches sur les autres médicaments pour dormir.

Quel est le principe actif du médicament Mogadon ?

Réponse :

Le principe actif du médicament Mogadon est le nitrazépam.

Quels sont les effets indésirables du Mogadon ?

Réponse :

Les effets indésirables du Mogadon peuvent inclure des maux de tête, des étourdissements, une somnolence, une fatigue, une ataxie, des maux d’estomac, des nausées, des sautes d’humeur et une dépression.

Comment le médicament Mogadon est-il administré ?

Réponse :

Le médicament Mogadon est administré par voie orale, généralement sous forme de comprimé ou de gélule.

Notez cet article !

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest