Siestes

Alors que de nombreux Américains se tournent vers le travail à distance, passer l’après-midi à la maison est devenu plus courant. Au lieu de se remettre au travail après avoir mangé comme vous auriez pu le faire lorsque vous travailliez en personne, les travailleurs à distance ont la possibilité de lire un livre ou même de faire une sieste après leur repas.

Faire une sieste pendant une pause déjeuner peut être une nouvelle expérience pour de nombreux Américains. Cependant, se reposer à midi n’est pas une pratique nouvelle dans d’autres régions du monde. Bien que la date exacte du début des siestes soit impossible à déterminer, la pratique remonte probablement au début de l’Empire romain, même si elle est le plus souvent associée à l’Espagne.

Qu’est-ce qu’une sieste ?

Siesta signifie « sixième heure » et a été utilisé pour indiquer la période de la journée où les magasins en Espagne et dans d’autres climats chauds fermaient pendant quelques heures l’après-midi. Cette fermeture a permis aux gens de manger, de se reposer et d’échapper à la chaleur. La journée de travail typique en Espagne s’étendrait de 9h à 14h avec une pause de deux heures pour la sieste, puis le travail reprendrait de 16h à 20h. Le terme sieste est également utilisé avec désinvolture pour désigner une sieste l’après-midi.

Bienfaits de la sieste

Il y a de nombreux avantages à intégrer une sieste dans votre routine quotidienne. De courtes siestes peuvent vous aider à vous sentir plus reposé et à terminer votre journée de travail en force.

Réduire la dette de sommeil

La plupart des adultes ont besoin d’environ sept à neuf heures de sommeil chaque nuit. Cependant, il a été démontré que des activités telles que le travail, les déplacements et la socialisation réduisent le temps global que les gens passent à dormir, ce qui entraîne une dette de sommeil.

Lire aussi  MPOC et difficulté à respirer

La dette de sommeil est la différence entre la quantité de sommeil dont une personne a besoin et la quantité qu’elle reçoit réellement. La sieste est un moyen de réduire votre dette de sommeil et ses impacts négatifs. Par exemple, une sieste de 10 minutes pendant la journée peut suffire à vous aider à combattre la fatigue et la somnolence jusqu’à deux heures après votre sieste.

Améliorer la cognition et les performances

Les perturbations du sommeil peuvent avoir un impact direct sur la santé globale, affectant la capacité à gérer le stress, diminuant la cognition et la mémoire, ainsi que l’augmentation des accidents au travail et à la maison. Il a été démontré que les siestes augmentent la capacité du cerveau à consolider les souvenirs et à réguler plus efficacement les émotions. Les siestes peuvent également améliorer vos performances cognitives jusqu’à quelques heures après votre sieste.

Ces résultats positifs des siestes semblent dépendre de la durée de la sieste. S’en tenir à une durée de sieste de 10 à 30 minutes peut être le meilleur moyen de vous assurer de profiter de tous les avantages de la sieste. Les siestes de plus de 30 minutes sont plus susceptibles d’entraîner une inertie du sommeil, c’est-à-dire une sensation de somnolence et un temps de réponse retardé après une longue sieste. L’inertie du sommeil disparaît après un certain temps, après quoi vous êtes plus susceptible de bénéficier des performances améliorées de votre sieste.

Effets indésirables de la sieste

Bien qu’il existe des preuves suggérant que la sieste pendant de courtes périodes peut améliorer la cognition et la mémoire en général, cela peut ne pas être vrai pour tous les groupes d’âge. Des siestes diurnes habituelles plus longues sont associées à une augmentation de l’inflammation chez les personnes âgées. Les femmes d’âge moyen qui font des siestes de plus d’une heure sont plus susceptibles de souffrir d’hypertension, contrairement aux hommes.

Lire aussi  La mousse à mémoire de forme est-elle toxique ?

Il peut également y avoir un risque plus élevé de subir une crise cardiaque après de longues siestes chez les personnes ayant des antécédents de problèmes cardiaques. Ce risque est dû à une baisse de la pression artérielle pendant les siestes qui augmente ensuite rapidement une fois que vous vous réveillez, ce qui peut avoir un impact sur la santé cardiaque des populations plus âgées. Il existe également des preuves que les siestes chez les populations plus âgées peuvent augmenter les symptômes de la dépression.

Si vous avez des antécédents de problèmes cardiaques ou si vous êtes une personne âgée, consultez votre médecin avant d’ajouter une sieste l’après-midi à votre routine.

Conseils pour faire une sieste

Faire une sieste ou une sieste quotidienne peut être un moyen bénéfique d’ajouter du repos à votre routine quotidienne. Si vous cherchez à commencer à faire des siestes éclair à l’heure du déjeuner, voici quelques conseils :

  • Assurez-vous d’avoir une pièce sombre ou un masque pour les yeux pour bloquer la lumière. L’obscurité vous aide à vous endormir plus rapidement.
  • Trouvez un endroit confortable pour faire la sieste. Bien que le canapé soit plus pratique, vous constaterez peut-être que la sieste au lit est plus confortable et peut vous aider à vous endormir plus rapidement.
  • Assurez-vous d’avoir un réveil réglé sur environ 20 minutes pour profiter des bienfaits de votre sieste sans vous sentir groggy ou somnolent.
  • Réglez la température de votre chambre à un niveau confortable quelques heures avant votre sieste.
  • Si vous souffrez de reflux acide ou de brûlures d’estomac, essayez de faire une sieste avant votre déjeuner plutôt qu’après.
  • Trouvez une méditation guidée relaxante ou de la musique pour vous aider à vous endormir plus rapidement, surtout si vous n’êtes pas habitué à faire la sieste pendant la journée.
  • Cet article a-t-il été utile?
  • OuiNon

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest