Les sueurs nocturnes

Les sueurs nocturnes sont un symptôme fréquent et généralement bénin, mais parfois il peut être un signe de quelque chose de plus grave. Dans cet article, nous allons explorer en détail les causes des sueurs nocturnes et examiner les différentes façons dont vous pouvez les traiter. Nous vous donnerons également des conseils pour gérer vos sueurs nocturnes et discuterons des options de traitement possibles, y compris les médicaments et les remèdes à base de plantes. Enfin, nous vous donnerons des conseils pour trouver le bon diagnostic et le bon traitement pour vos sueurs nocturnes.

Vous vous réveillez souvent en nage, vos draps trempés ? Cet excès de transpiration s’appelle la sueur nocturne. Les causes peuvent varier et parfois indiquer une maladie. Grâce aux experts en sommeil de Sleepie, découvrez plus sur les sueurs nocturnes et les traitements qui y sont liés.

Qu’est-ce que la sudation nocturne ?

Les sueurs nocturnes, aussi appelées bouffées de chaleur nocturnes, se caractérisent par une transpiration soudaine et abondante durant le sommeil. Ces suées peuvent être si intenses qu’elles peuvent mouiller les draps et le pyjama du dormeur.

Ce symptôme peut toucher autant les femmes que les hommes et affecte en moyenne 35% des personnes âgées de 20 à 65 ans. Les sueurs nocturnes peuvent survenir de façon ponctuelle ou se répéter pendant plusieurs nuits. Une consultation médicale s’impose pour déterminer la cause exacte de cette transpiration excessive.

Bien que la sudation nocturne puisse sembler anodine, elle peut entraîner une rupture des cycles du sommeil. Cette perturbation de la qualité du sommeil peut causer de la fatigue chronique, de la somnolence diurne et des difficultés à se concentrer.

Vous êtes touché par les sueurs nocturnes ? Découvrez en 2 minutes quel type de dormeur vous êtes pour en savoir plus.

Quelles sont les origines des transpirations nocturnes ?

Les sudations nocturnes peuvent être le résultat de divers facteurs environnementaux ou pathologiques. Elles sont généralement liées à des modes de vie ou à des cycles hormonaux mais peuvent aussi indiquer des pathologies.

Lire aussi  Zopiclone : effets secondaires et dangers

Les facteurs environnementaux de la sueur nocturne

Certains aspects de l’environnement ou des habitudes de vie peuvent provoquer des transpirations abondantes la nuit, en augmentant la température corporelle :

  • Des problématiques psychologiques, comme le stress et l’angoisse ;
  • Une alimentation relevée et des repas lourds avant le coucher ;
  • Le port de vêtements trop chauds pour dormir ;
  • Une température excessive dans la pièce ;
  • Une activité physique intense le soir.

Pour combattre les sueurs nocturnes liées à l’anxiété, nous vous recommandons notre guide de méditation pour le sommeil afin de vous relaxer avant de vous coucher.

Les sudations nocturnes peuvent aussi être le symptôme d’un sevrage tabagique ou alcoolique, ou bien un effet secondaire d’une prise médicamenteuse. Si ces facteurs ne sont pas en cause, alors le médecin cherchera des raisons physiologiques ou pathologiques.

Les causes pathologiques des transpirations nocturnes

Les sudations nocturnes peuvent être un signe de certains troubles du sommeil et de certaines maladies, comme :

  • Le syndrome d’apnée du sommeil ;
  • Le syndrome des jambes sans repos ;
  • Un reflux gastro-œsophagien ;
  • Des infections aigües ou chroniques ;
  • Un trouble hormonal ;

Des transpirations nocturnes peuvent survenir suite à un cancer.

Les sudations nocturnes pendant la grippe ou d’autres maladies infectieuses qui accroissent la température corporelle sont très courantes. Des toux et des sudations nocturnes peuvent aussi être liées lorsque les crises de toux sont aigües et susceptibles d’avoir des causes infectieuses.

Les transpirations nocturnes pendant le VIH sont fréquentes car cette pathologie peut provoquer de la fièvre.

À cause de la variété des causes possibles, le diagnostic de l’origine des sueurs nocturnes peut s’avérer complexe. Plusieurs examens peuvent être nécessaires et dans certains cas, la cause est désignée « idiopathique », ce qui signifie que sa source n’a pas pu être précisément établie.

Les causes de transpiration nocturne chez les femmes

Une sueur nocturne excessive chez la femme peut être liée à des variations naturelles du taux d’hormones sexuelles, particulièrement la diminution de l’œstrogène. Ces changements sont souvent observés lors de l’introduction d’une nouvelle contraception. Les sudations nocturnes pendant la ménopause sont fréquentes chez les femmes. Il en est de même pour les transpirations nocturnes pendant la grossesse.

Les origines des sueurs nocturnes chez l’homme

La principale cause de transpiration nocturne chez l’homme est l’andropause, une baisse du taux de testostérone (hormone sexuelle principale chez les hommes) entre 45 et 65 ans.

Lire aussi  Manque de sommeil : quels symptômes ?

Les causes des suées nocturnes chez l’enfant

Les sudations nocturnes chez l’enfant seraient liées à des problèmes allergiques ou à des troubles du sommeil qui précèdent les suées.

Quelle est la solution contre les sueurs nocturnes ?

Est-ce inquiétant de souffrir de sueurs nocturnes ?

En cas de transpiration excessive nocturne récurrente, il est conseillé de consulter votre généraliste pour un diagnostic initial. En effet, ce n’est pas les suées elles-mêmes qui sont traitées mais leur cause. Si le problème est plus complexe, des examens plus approfondis peuvent être nécessaires.

Quelle est la solution naturelle contre les sueurs nocturnes ?

Plusieurs traitements peuvent être mis en place. Des remèdes traditionnels pour lutter contre les sueurs nocturnes comme l’homéopathie, et différents remèdes à base de plantes peuvent être efficaces. Des huiles essentielles contre les sueurs nocturnes, des exercices de relaxation pour l’anxiété, ou des mesures préventives (changement d’alimentation) peuvent aider à lutter contre ce trouble.

Selon les recommandations du médecin, des traitements non-naturels pour les sueurs nocturnes peuvent être prescrits, comme des médicaments (pour les causes pathologiques) ou des traitements hormonaux.

Comment éviter de transpirer la nuit ?

Voici quelques conseils pour éviter les suées nocturnes liées aux facteurs environnementaux et aux mauvaises habitudes :

  • Choisir la bonne température de chambre (18°C) ;
  • Bien aérer sa chambre matin et soir ;
  • Utiliser un pyjama en fibres naturelles ;
  • Adapter la literie l’hiver et l’été ;
  • Privilégier des alèses en tissu naturel ;
  • Manger léger et éviter les plats épicés ;
  • Ne pas boire d’alcool avant de se coucher ;
  • Pratiquer des exercices de relaxation.

Les suées nocturnes peuvent toucher tout le monde et ont des causes variées. Si vous avez des transpirations excessives certaines nuits, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Des changements dans l’environnement et une meilleure hygiène de vie et de sommeil peuvent vous aider.

Vous ne parvenez pas à trouver le sommeil ? Notre programme en ligne pour retrouver des nuits réparatrices est basé sur la modification des pensées autour du sommeil et sur l’adaptation de votre mode de vie. Il permet d’obtenir des résultats en quelques semaines.

Qu’est-ce qu’une sueur nocturne?

Les sueurs nocturnes sont des périodes de transpiration excessive pendant le sommeil, qui peuvent être aussi abondantes que celles lors d’une activité physique intense.

Quels sont les causes des sueurs nocturnes?

Les causes des sueurs nocturnes peuvent inclure des changements hormonaux, des problèmes de santé sous-jacents, le stress, la consommation excessive d’alcool, des médicaments ou des suppléments, et des infections.

Comment traiter les sueurs nocturnes?

Le traitement des sueurs nocturnes peut inclure des modifications de mode de vie, des médicaments et des thérapies pour gérer les conditions sous-jacentes ou le stress. Parlez à votre médecin pour déterminer le meilleur plan de traitement pour vous.

Notez cet article !

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest