Comment soigner l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est une condition médicale grave qui peut avoir des conséquences graves sur la santé. Les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil ont des pauses respiratoires pendant le sommeil et peuvent être à risque de problèmes cardiaques et autres complications médicales sérieuses. Heureusement, il existe des moyens de soigner l’apnée du sommeil et de réduire les effets néfastes sur la santé. Dans cet article, nous examinerons les différentes façons de soigner l’apnée du sommeil et ce que vous pouvez faire pour prendre soin de votre santé.

Traiter l’apnée du sommeil par ventilation à pression positive continue (PPC)

La ventilation à pression positive continue est une thérapie très efficace pour soigner l’apnée du sommeil. Il s’agit d’une méthode qui consiste à souffler de l’air dans les voies respiratoires afin de les garder ouvertes et d’éviter les arrêts respiratoires pendant le sommeil.

À savoir : cet appareil est très efficace avec un taux de réussite entre 80 et 100 % et il permet d’améliorer considérablement le confort de vie du patient.

Quels sont les cas où la PPC est recommandée ?

La PPC peut être utilisée pour traiter l’apnée du sommeil légère à sévère. Avant de décider si un tel traitement est nécessaire, le médecin doit d’abord évaluer le taux d’apnée / hypopnée du sommeil (IAH) pour déterminer le nombre d’arrêts respiratoires par nuit. Dans la plupart des cas, la PPC est recommandée lorsque l’IAH est supérieur ou égal à 30 ou entre 15 et 30 et qu’il y a environ 10 micro-réveils par heure ou des maladies cardiovasculaires.

Comment fonctionne la PPC ?

La PPC fonctionne avec un masque relié à une machine par un tuyau. Pour l’utiliser, il suffit de le porter sur le nez ou la bouche ou les deux en fonction du modèle. L’air envoyé par la machine atteint alors les voies respiratoires et aide à maintenir celles-ci ouvertes. Afin que ce traitement soit le plus efficace possible, la machine doit être ajustée en fonction du patient et les premières nuits se passent généralement dans un centre spécialisé pour contrôler la pression de l’air.

Solution alternative pour soigner l’apnée du sommeil : l’orthèse mandibulaire

Vous ne pouvez pas bénéficier de la PPC pour traiter votre apnée du sommeil ? Alors l’orthèse mandibulaire peut vous aider. Il s’agit d’un appareillage spécifique, qui se présente sous la forme d’un protège-dent, et qui permet de garder la mâchoire en avant pour créer de l’espace dans les voies respiratoires.

Cette solution est recommandée lorsque les symptômes de l’apnée du sommeil sont moins intenses, lorsque le niveau d’indice d’apnée hypopnée est entre 15 et 30 ou lorsque le patient refuse ou ne tolère pas la PPC.

Comment fonctionne l’orthèse mandibulaire ?

Pour être efficace, l’orthèse mandibulaire doit être conçue sur mesure. Ensuite, elle doit être portée chaque nuit pour soulager les symptômes de l’apnée du sommeil.

Remboursement par la sécurité sociale

L’orthèse mandibulaire est prise en charge à 60% par la sécurité sociale et à 40% par la mutuelle. Mais pour bénéficier du remboursement, le dispositif doit être prescrit par un médecin spécialiste après avoir rempli un certificat d’entente préalable.

Lire aussi  Comment arrêter de ronfler ?

La chirurgie pour contrer l’apnée du sommeil

Des anomalies structurelles peuvent être responsables du fait que le patient fasse des pauses respiratoires pendant le sommeil. Dans ce cas, une intervention chirurgicale peut se révéler nécessaire. Avant toute chose, il est important de découvrir la source de l’apnée du sommeil avec un examen médical.

L’amygdalectomie pour libérer les voies respiratoires

Dans certaines circonstances, les ganglions situés dans la gorge gonflent et bloquent la circulation de l’air. La chirurgie des amygdales est possible pour extraire les amygdales et ainsi dégager les voies respiratoires.

L’uvulo-palato-pharyngoplastie pour élargir le passage de l’air

Des tissus supplémentaires présents dans la gorge peuvent provoquer des difficultés à respirer. Si c’est le cas, la chirurgie uvulo-palato-pharyngoplastie est envisageable. Elle consiste à enlever une partie de la luette pour faciliter le passage de l’air.

A savoir : Généralement, cette technique est utilisée pour le ronflement. Pour ce qui est de l’apnée du sommeil, son taux de réussite est de l’ordre de 50 %.

La chirurgie nasale pour réparer la cloison nasale

La chirurgie nasale n’est pas conçue principalement pour soigner l’apnée du sommeil. Elle a pour but d’améliorer la forme de la cloison nasale. Si celle-ci est anormale, le traitement PPC peut s’avérer impossible à mettre en place. Après l’opération, l’utilisation de la Pression Positive Continue est envisageable.

La chirurgie des maxillaires pour déplacer la mâchoire inférieure

Celle-ci est réalisée pour le même objectif que les orthèses mandibulaires ; à savoir, déplacer les os de la mâchoire inférieure et la mandibule. Avec un taux de réussite élevé à 90 %, le patient voit son souffle nettement amélioré durant son sommeil.

La trachéotomie lorsque l’apnée du sommeil est très intense

Il ne s’agit là que d’une solution extrême contre l’apnée du sommeil. La trachéotomie est uniquement utilisée dans les cas les plus graves, pour lesquels aucune autre technique n’a fonctionné. Elle consiste à ouvrir la trachée pour permettre à l’air de passer librement durant la nuit.

Traitement alternatifs pour l’apnée du sommeil

Il existe également d’autres façons de lutter contre l’apnée du sommeil, telles que des médicaments et des conseils pour réduire voire même arrêter l’apnée du sommeil.

Médicaments pour diminuer l’apnée du sommeil

Certaines drogues peuvent aider à diminuer les pauses respiratoires nocturnes. Ils sont généralement utilisés pour soigner d’autres troubles qui perturbent le sommeil.

Parmi les médicaments disponibles, citons : 

  • Corticoïdes : si le patient souffre de rhinite allergique ayant des conséquences sur le sommeil.
  • Anti-reflux : prescrits en cas de reflux gastro-oesophagien qui peut aggraver les apnées du sommeil.
  • Antioxydants : à utiliser par ceux qui souffrent de stress oxydatif.

Une meilleure hygiène de vie pour dormir mieux

Maintenir une bonne hygiène de vie est une méthode simple et non invasive. Cela permet de mieux dormir et d’améliorer la santé physique et mentale en général. 

Lire aussi  Tout savoir sur le bruxisme

Voici quelques solutions simples à appliquer : 

  • Perdre du poids car la moitié des personnes souffrant de cette maladie sont en surpoids. Plusieurs options, comme l’instauration d’un régime alimentaire adapté ou la pratique d’une activité physique régulière peuvent aider à réduire les symptômes de l’apnée du sommeil.
  • Réduire ou limiter sa consommation de tabac et d’alcool peut également aider à freiner les syndromes d’apnée du sommeil.

Une balle de tennis pour lutter contre l’apnée du sommeil positionnelle

Le fait de dormir sur le dos est un facteur aggravant l’apnée du sommeil. 

Si vous ne savez pas comment éviter de vous endormir dans cette posture, il existe plusieurs solutions. L’une d’elles consiste à placer une balle de tennis dans votre dos. Pour ce faire, il suffit de coudre la balle directement sur le pyjama. Dormir sur le dos deviendra si inconfortable que vous devrez trouver une autre posture pour s’endormir.

La stimulation électrique pour traiter l’apnée du sommeil

La stimulation électrique est une technique récente pour traiter ce trouble du sommeil. Pour cela, un neurostimulateur et un capteur sont implantés sous la peau. Pour chaque inspiration, le stimulateur produit une petite décharge afin d’activer le nerf de la langue. De cette façon, la langue avance et l’air peut circuler librement.

Bilan des traitements contre l’apnée du sommeil

Selon le degré de gravité des symptômes, il est possible de soigner l’apnée du sommeil grâce à la PPC ou à l’orthèse mandibulaire. D’autres méthodes peuvent aussi s’avérer concluantes, mais sont généralement destinées à soulager d’autres pathologies ou anomalies génétiques. Si vous avez des astuces pour lutter contre l’apnée du sommeil, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Vous n’arrivez pas à trouver le sommeil et souhaitez retrouver des nuits réparatrices ? Notre programme en ligne est basé sur des techniques pour modifier les pensées autour du sommeil et adapter le mode de vie. Il permet de dormir mieux en quelques semaines.

Vous êtes prêt à rompre le cycle de l’insomnie ? Commencez par remplir le questionnaire sur votre sommeil en 2 minutes.

1. Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

Réponse: L’apnée du sommeil est une interruption temporaire de la respiration qui se produit pendant le sommeil.

2. Quels sont les symptômes de l’apnée du sommeil ?

Réponse: Les symptômes de l’apnée du sommeil peuvent inclure des difficultés à rester endormi, des maux de tête matinaux, une somnolence diurne et un essoufflement nocturne.

3. Comment traiter l’apnée du sommeil ?

Réponse: Le traitement de l’apnée du sommeil peut inclure des changements de mode de vie tels que perdre du poids, cesser de fumer et éviter l’alcool et les médicaments qui peuvent affecter le sommeil. Des appareils d’assistance respiratoire comme des CPAP peuvent également être utilisés pour aider à soulager les symptômes.

Notez cet article !

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest