Comment savoir si on fait de l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est une condition médicale grave qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé et le bien-être. Si vous vous demandez comment savoir si vous souffrez d’apnée du sommeil, cet article vous aidera à comprendre les symptômes et les signes qui peuvent vous mettre sur la piste de ce problème. Nous examinerons également les tests et les diagnostics qui peuvent être utilisés pour confirmer un diagnostic d’apnée du sommeil et donner des conseils sur la façon d’obtenir le traitement dont vous avez besoin pour gérer vos symptômes et améliorer votre sommeil.

Le trouble respiratoire nocturne appelé apnée du sommeil se manifeste durant la nuit et ses symptômes varient selon les individus. Il se caractérise par des arrêts involontaires de la respiration qui peuvent atteindre 10 à 30 secondes et se répéter plusieurs fois dans la nuit. Cette maladie est plus répandue chez les personnes âgées et en surpoids, et deux fois plus fréquente chez les hommes que les femmes. Une étude de l’Inserm révèle que 30,5% des personnes qui en sont atteintes ont plus de 65 ans, contre 7,9% âgées de 20 à 44 ans. Malgré des symptômes qui peuvent alerter, près de 5 personnes sur 6 ne sont pas diagnostiquées, car il est difficile de les reconnaître. Il est donc important de savoir distinguer les signes d’apnée du sommeil afin de mieux les repérer, de jour comme de nuit.

Indice nocturnes de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil se manifeste souvent durant la nuit, ce qui signifie que les premiers indices vous alertant sur sa présence se manifesteront durant le sommeil.

Lire aussi  La mélatonine ou hormone du sommeil

Ronflement

C’est l’un des symptômes les plus répandus de l’apnée du sommeil. Dans la plupart des cas, un grondement, générant des nuisances sonores importantes est repéré par le conjoint.

Savoir : Pendant le sommeil, le ronflement est dû à une relaxation musculaire de la mâchoire provoquant un rétrécissement à l’entrée du pharynx. L’air passant à travers crée une vibration des tissus.

Réveils intermittences

Il s’agit de phases de « micro-éveils » déclenchés par le cerveau, et qui ne sont pas forcément conscientes. Pendant quelques instants, le sujet se réveille pour reprendre sa respiration, puis retombe dans les bras de Morphée. Quand ces moments de réveil sont nombreux, on parle alors de micro-fragmentation de la nuit.

Vous avez du mal à passer des nuits complètes ? Évaluez votre sommeil en seulement 2 minutes.

Sommeil agité

Les personnes souffrant d’apnée du sommeil se retournent constamment dans leur lit, sans parvenir à trouver une posture pour dormir. Elles peuvent aussi avoir des difficultés à se rendormir. Le sommeil profond, qui permet le rétablissement des forces et la régénération est, à ce moment-là, perturbé, et moins réparateur.

Envie fréquentes d’uriner

Il est anormal de se réveiller plusieurs fois par nuit pour aller aux toilettes. Si la fréquence est plus grande que deux fois pendant la nuit, cela peut être un signal à ne pas négliger.

Indices de l’apnée du sommeil durant la journée

Fatigue matinale, maux de tête, douleur à la mâchoire, asthénie, difficultés à se concentrer et à rester attentif, baisse de moral, baisse de la libido et troubles érectiles, autant de symptômes qui peuvent vous alerter sur un possible problème d’apnée du sommeil

Une sensation de fatigue dès le matin, une fatigue intense durant toute la journée, des difficultés de concentration et des problèmes d’humeur sont autant de conséquences de la mauvaise qualité du sommeil engendrée par l’apnée. Des micro-réveils récurrents qui surviennent durant la nuit entraînent également une fatigue cardiaque et des risques accrus d’hypertension artérielle, d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus. Les hommes et les femmes sont tous susceptibles de souffrir de troubles de la libido et d’érections défaillantes.

Les éléments favorisant l’apnée du sommeil

Plusieurs facteurs peuvent prédisposer à l’apnée du sommeil:

Le surpoids

Bien que l’apnée du sommeil puisse toucher tout le monde, les personnes en surcharge pondérale ou obèses sont plus à risque. La graisse peut s’accumuler dans le cou et le pharynx, ce qui entraîne une gêne respiratoire. De plus, des nuits perturbées peuvent entraîner une modification des mécanismes hormonaux qui contrôlent la faim, ce qui peut forcer à des comportements alimentaires malsains et à une prise de poids.

Le mode de vie

Les médecins encouragent les patients à adopter une bonne hygiène de vie pour contrer l’apnée du sommeil. La consommation d’alcool, de tabac et une alimentation déséquilibrée sont des facteurs aggravants. Une alimentation saine et une activité physique régulière sont recommandées pour limiter les effets de l’apnée du sommeil.

Détection de l’apnée du sommeil

Pour lutter avec efficacité contre cette affection et en diminuer les effets négatifs sur la vie quotidienne, le diagnostic de l’apnée du sommeil doit être posé le plus tôt possible. Généralement, lors d’une consultation chez un spécialiste de l’apnée du sommeil à cause de problèmes de fatigue ou de somnolence, la maladie est diagnostiquée. Le médecin offrira alors au patient un examen d’apnée du sommeil en utilisant un dispositif à domicile. Cet appareil enregistrera pendant la nuit le rythme cardiaque et le nombre d’interruptions respiratoires afin de déterminer si le patient souffre ou non du syndrome d’apnée du sommeil et pour mettre en place des solutions pour traiter l’apnée du sommeil.

Quelle est la principale cause de l’apnée du sommeil ?

Réponse: La principale cause de l’apnée du sommeil est l’obstruction des voies respiratoires pendant le sommeil.

Quels sont les symptômes de l’apnée du sommeil?

Réponse: Les symptômes de l’apnée du sommeil comprennent des pauses respiratoires pendant le sommeil, des ronflements bruyants, une somnolence excessive pendant la journée, une mauvaise concentration et des maux de tête.

Comment puis-je savoir si je fais de l’apnée du sommeil ?

Réponse: Vous pouvez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic d’apnée du sommeil. Vous pouvez également effectuer un auto-test à la maison qui consiste à surveiller votre sommeil et à noter toute pause respiratoire.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest