Cannabidiol pour le Sommeil

Le Cannabidiol (CBD) pour dormir : Améliore-t-il la qualité du sommeil ?

Qu’est-ce que la plupart d’entre nous ne donnerait pas pour une bonne nuit de sommeil ? Sans cela, nous ne pouvons pas fonctionner à un niveau émotionnel, physique et mental optimal, et pourtant, dans le monde actuel, très stressé et connecté, beaucoup d’entre nous souffrent d’une mauvaise qualité de sommeil. 

L’insomnie, l’apnée du sommeil, la narcolepsie… et bien d’autres, poussent les patients à se tourner vers des médicaments en vente libre ou sur ordonnance pour se soulager, alors que nombre de ces médicaments ont des effets secondaires importants.

De nombreux consommateurs explorent alors des aides naturelles, comme le cannabis.  

C’est pour cela que l’huile de cannabis connaît un essor fulgurant pour aider les personnes souffrant d’insomnie.

Mais son principal composant, le cannabidiol (CBD), un composé non toxique du cannabis, peut-il avoir des effets bénéfiques sur votre sommeil?

Si vous avez envisagé d’essayer le CBD pour traiter vos problèmes de sommeil, vous avez de la chance. Cet article met en lumière la façon dont le CDB pourrait vous aider à mieux dormir, ainsi que les différentes formes disponibles pour le consommer.

Qu’est-ce que le CBD ?

Présentation générale

En 2019, le cannabis médical est devenu légal dans 33 États, dont la France. Le cannabis contient divers composés chimiques, dont des cannabinoïdes. 

Si le Δ9-tétrahydrocannabinol (THC) est considéré comme le principal constituant psychoactif, d’autres cannabinoïdes ont également révélé des effets psychotropes moins puissants. Il s’agit notamment du cannabidiol (CBD).

Contrairement au THC, le CBD n’est pas psychoactif, ce qui signifie qu’il ne vous fera pas « planer ». Il a plutôt une série d’applications dans le domaine de la santé, comme la réduction des crises chez les personnes épileptiques et le soulagement de la douleur.

Le CBD présente aussi des preuves concluantes pour améliorer les nausées et les vomissements induits par la chimiothérapie, la spasticité dans la sclérose en plaques, et les symptômes du stress post-traumatique (pour revue, voir cet article).

En ce sens, le CBD gagne du terrain comme traitement possible pour plusieurs maladies.

Notamment, certaines recherches suggèrent que, tout comme la mélatonine, le CBD peut également vous aider à passer une bonne nuit de sommeil. 

Pour comprendre si le CBD peut améliorer votre sommeil, nous devons d’abord comprendre les causes d’un mauvais sommeil

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Même si on les trouve dans la même plante et qu’ils sont reçus par les mêmes récepteurs dans le cerveau, le CBD et le THC sont deux molécules totalement différentes, donc aux effets, eux aussi, totalement différents. 

Le THC, ou tétrahydrocannabinol (Δ-9-tétrahydrocannabinol pour être exact), est une substance psychoactive, contrairement au CBD. Cela signifie que le THC modifie la fréquence du rythme cérébral et agit directement sur votre psychisme. C’est la raison pour laquelle le THC est considéré comme une drogue et interdit de consommation et de commercialisation en France.

Quelles sont les causes d’un mauvais sommeil ?

Les troubles ou problèmes psychiatriques sont la cause la plus connue de l’insomnie

Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • L’anxiété. De nombreuses personnes souffrant d’un trouble anxieux ont du mal à gérer leurs propres pensées et leurs soucis qui les empêchent de dormir la nuit 
  • La dépression
  • Trouble de stress post-traumatique. Les flashbacks et les sentiments de peur et d’anxiété peuvent être responsables des éveils et des cauchemars.
  • Stress et inquiétude. Il arrive souvent que des personnes souffrent d’insomnie alors qu’elles traversent un événement stressant de la vie, comme la perte d’un être cher, la perte d’un emploi ou un divorce, par exemple. 

Les causes physiques de l’insomnie

Plusieurs conditions physiques ou médicales peuvent être à l’origine de l’insomnie. 

En voici quelques-unes :

  • Les maladies pulmonaires. Elles peuvent inclure l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’apnée du sommeil.
  • Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est assez courant et peut entraîner de l’insomnie. Il se caractérise par une sensation inconfortable de picotement dans les jambes, accompagnée d’une envie irrésistible de les bouger. 
  • La maladie de Parkinson est un trouble neurologique dans lequel les troubles du sommeil sont courants et peuvent s’aggraver à mesure que la maladie progresse.
  • La douleur. La douleur, quelle qu’elle soit, suffit à empêcher une personne de dormir la nuit. 

Si votre insomnie est causée par des facteurs externes ou des conditions connexes, le CBD peut vous aider en traitant les causes de l’insomnie.

Comment le CBD fonctionne t’il ?

Les cannabinoïdes et le CBD interagissent avec notre corps à travers le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde joue un rôle dans le maintien de certaines fonctions de l’organisme, comme l’humeur, l’appétit et le sommeil. 

Le système endocannabinoïde comprend un réseau de récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau et le système nerveux central, dont les deux principaux sont les récepteurs CB1 et CB2.

récepteurs cannabinoïdes

(source : royalqueenseeds.fr)

En ce qui concerne la manière dont ils peuvent affecter le sommeil, certaines recherches indiquent que celui qui impacte le sommeil directement est le CB1. 

Ce récepteur joue aussi un rôle dans la régulation de beaucoup d’autres fonctions importantes comme la digestion, l’anxiété ou l’humeur pour en citer quelques unes.

Le CBD en agissant sur ce récepteur peut donc diminuer l’anxiété et la douleur, qui peuvent toutes deux interférer avec un sommeil réparateur. 

Le récepteur CB2 quant à lui impacte le sommeil de manière indirecte.Ce récepteur touche à notre système immunitaire et donc régule des fonctions telles que l’inflammation, le plaisir et la douleur.

Des preuves scientifiques récentes attribuent de ce fait au CBD des propriétés anxiolytiques, neuroprotectrices, antioxydantes et anti-inflammatoires, antidépresseur, antipsychotique et hypnotique.

Le CBD pour vous aider à dormir

Comme évoqué précédemment, le CBD interagit avec notre système endocannabinoïde. Or, ce dernier intervient, entre autres, dans la gestion des mécanismes du sommeil. Le CBD interagit également avec la sérotonine, qui fait partie des hormones essentielles à nos cycles de repos et de récupération.

Efficacité contre les troubles du sommeil

Ainsi, sans se substituer à un éventuel traitement médicamenteux mais plutôt en le complétant, le CBD peut aider à lutter contre certains troubles du sommeil tels que :

Plus généralement, le CBD améliore la qualité du sommeil, notamment en améliorant les passages du sommeil paradoxal au sommeil profond, et en allongeant la durée des phases de sommeil profond, qui est la phase la plus récupératrice pour notre organisme.

Enfin, le CBD peut aussi atténuer certains symptômes qui peuvent être à l’origine de vos troubles du sommeil tels que l’anxiété, ou contrer les effets liés à la consommation de substances excitantes telles que le café.

Que nous dit la recherche sur le CBD et le sommeil ?

Les études abondent en ce qui concerne l’effet soporifique du cannabis. Les personnes souffrant de diverses affections, notamment de douleur, d’anxiété et de syndrome de stress post-traumatique, déclarent que le CBD aide à gérer l’insomnie.

Un exemple d’étude de cas détaillé dans la littérature concerne une fillette de 10 ans ayant subi un traumatisme dans sa petite enfance.

Un essai d’huile de CBD orale (25 mg) a permis de réduire l’anxiété de cette fillette et d’améliorer la qualité et la quantité de son sommeil.

Une série de cas rétrospective plus importante, portant sur 72 adultes ayant reçu du CBD pour leur anxiété et leurs troubles du sommeil, a permis d’évaluer les données des patients chaque mois, pendant 12 semaines.

L’anxiété telle qu évaluée par l’échelle de l’anxiété de Hamilton avaient diminué au cours du premier mois pour 79 % d’entre eux et restaient faibles pendant la durée de l’étude.

Le score de l’indice de qualité du sommeil de Pittsburgh était également amélioré au cours du premier mois dans 67% de l’échantillon

Une étude de Johnson et collaborateurs a testé l’efficacité à long terme d’un spray THC/CBD et d’un spray THC pour soulager la douleur chez les patients atteints d’un cancer avancé. 

Au total, 43 patients ont suivi cet essai clinique impliquant l’administration soit d’un vaporisateur de THC/CBD ou de THC (2,7 mg), évalué sur une période de 5 semaines. 

Bien que les résultats aient révélé une réduction constante de la douleur perçue, les participants ont également fait état d’une diminution de leur insomnie, qui était également associée à une moindre fatigue. 

La douleur, qui peut également provoquer des troubles du sommeil, peut également être soulagée par le CDB. Une méta-analyse de 2018 a noté que le CBD soulageait la douleur, qui à son tour améliorait le sommeil.

Une autre recherche publiée en 2014 a examiné quatre patients atteints de la maladie de Parkinson. Elle a révélé que le CBD améliorait les symptômes du trouble du comportement en sommeil paradoxal (TCSP), un trouble dans lequel la personne vit ses rêves. Le RBD est associé à un mauvais sommeil et à des cauchemars.

Schema CBD sommeil

(source : avengarde.ch)

Quels sont les différentes formes de CBD ?

Il y a plusieurs façons de consommer le CDB. Il se présente sous différentes formes, notamment :

  • La vaporisation 
  • Les huiles et teintures
  • Pilules et gélule
  • Comestibles, comme des gommes

L’huile de CBD est la manière la plus courante de le consommer. Elle peut être placée sous la langue. 

Elle est disponible en différentes concentrations. La dose exacte pour traiter les problèmes de sommeil n’est pas totalement connue. 

La dose de CBD que vous utilisez dépend d’un certain nombre de facteurs

  • Votre poids
  • La composition chimique de votre corps 
  • Votre âge
  • La nature et durée de vos troubles du sommeil 

La plupart des essais cliniques sur le CBD et le sommeil ont consisté à administrer aux sujets entre 25 mg et 1500 mg de CBD par jour. Il est préférable de commencer avec une faible dose et de l’augmenter progressivement.

Quoiqu’il en soit, il est essentiel d’en parler à votre médecin avant de prendre des médicaments de quelque nature que ce soit – y compris le CBD !

Le CBD est-il légal ?

Le CBD peut être extrait soit de la plante de marijuana, soit de la plante de chanvre, qui sont toutes deux issues de la plante de cannabis

=> Voir la liste des plantes pour vous aider à trouver le sommeil

Mais elles sont récoltées différemment. Le chanvre provient des graines et des tiges de la plante, qui contient moins de THC que la marijuana.

Comme la teneur en THC de l’huile du CBD peut varier en fonction de l’État dans lequel elle est vendue, il peut y avoir des restrictions. 

Par exemple, dans certains États, l’huile de CBD est vendue légalement si tout le THC est éliminé. Si l’huile de CBD contient encore du THC ou d’autres cannabinoïdes, elle ne peut être vendue que dans les États qui ont légalisé l’usage de la marijuana.

Selon la législation de votre État, vous aurez peut-être besoin d’une ordonnance médicale pour l’huile de CBD. Mais les lois continuent d’évoluer rapidement, si bien que dans un avenir proche, la situation pourrait être différente.

Ce que dit la législation

Le cannabis et le chanvre sont des plantes extrêmement réglementées du fait de la présence de leur substance psychoactive, le THC. Cependant, la législation autorise la commercialisation et la consommation de CBD dès lors que les produits concernés respectent cette législation.

Pour qu’un produit à base de CBD soit légal en France, il doit notamment répondre aux 3 règles suivantes :

  • Le CBD doit avoir été extrait d’une variété bien précise de chanvre faisant partie du Code de la santé publique, dont la teneur en THC est de moins de 0,2%. En effet, à ce taux, le THC ne peut pas avoir d’effet psychoactif ou addictif.
  • Les produits CBD commercialisés en France ne doivent pas contenir de fleurs ou de feuilles de chanvre. Seules les graines et les fibres peuvent être utilisées.
  • Il est interdit de mettre en avant des effets thérapeutiques quels qu’ils soient (par exemple, dire que le CBD peut vous guérir de telle ou telle maladie), de délivrer des préconisations médicales ou de faire la promotion du cannabis.

Le CBD n’est pas un médicament

La grande majorité des produits à base de CBD que l’on trouve aujourd’hui sur le marché français ne sont pas des médicaments. Cela signifie qu’ils n’ont pas été validés par l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments), qu’ils ne nécessitent pas d’ordonnance pour être délivrés, et qu’ils n’ont aucune vertu thérapeutique officiellement reconnue.

Il existe par ailleurs des médicaments contenant du CBD de synthèse tels que le Sativex ou le Marinol, mais ces derniers, bien qu’autorisés par l’ANSM depuis 2014, sont soumis à une réglementation stricte (réservés aux patients atteints de sclérose en plaque, ordonnance soumise à une autorisation spéciale et temporaire, obligation de prouver que tous les autres traitements conventionnels ont été inefficaces etc.).

Conclusion 

De nos jours, de plus en plus de gens se tournent vers des remèdes plus naturels en tant qu’alternative aux somnifères sur prescription. Les hypnotiques peuvent en effet créer une dépendance et augmentent le risque de mortalité sur le long-terme. 

A travers les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2, le CBD peut avoir un impact positif direct sur le sommeil, mais aussi indirect en limitant les facteurs qui vous empêchent de dormir. 

Toutefois, des recherches plus approfondies sont nécessaires afin de faire avancer l’utilisation du CBD et améliorer nos connaissances.