Horaire de sommeil polyphasique

Lorsque la plupart des gens se couchent, on s’attend à ce qu’ils dorment toute la nuit en un bloc de temps. Cette phase singulière du sommeil s’appelle un programme de sommeil monophasique. Certaines cultures s’engagent plus fréquemment dans des schémas de sommeil biphasiques, dormant la nuit et pendant une sieste quotidienne l’après-midi.

Les horaires de sommeil polyphasiques impliquent de dormir plus de deux périodes de sommeil chaque jour. Ces périodes pourraient être des pauses rapides pour la sieste tout au long de la journée, équilibrées par une réduction du temps de sommeil pendant la nuit. Les bébés suivent naturellement un schéma de sommeil polyphasique jusqu’à l’âge de trois mois environ. D’autres qui travaillent des heures inhabituelles ou des emplois qui nécessitent une vigilance quasi constante peuvent également suivre ce schéma de sommeil. Certains prétendent que les horaires de sommeil polyphasiques sont préférables aux horaires de sommeil monophasiques et offrent plus d’avantages cognitifs, mais la recherche ne soutient pas ces affirmations.

Il y a des avantages potentiels et des effets secondaires des horaires de sommeil polyphasique à considérer avant de changer de routine.

Qu’est-ce que le sommeil polyphasique ?

Le sommeil polyphasique est marqué par de multiples intervalles de sommeil et d’éveil tout au long de la journée de 24 heures. Les schémas de sommeil polyphasiques ne sont pas rares dans le règne animal. De nombreuses créatures adoptent des schémas de sommeil polyphasiques, comme les souris. Le sommeil polyphasique n’est pas la norme pour la plupart des humains, qui s’engagent généralement dans un sommeil monophasique ou dorment pendant un grand bloc de temps chaque jour.

Types d’horaires de sommeil polyphasique

N’importe qui peut s’engager dans un programme de sommeil polyphasique en dormant plus de deux fois par jour. Cependant, il existe trois horaires de sommeil polyphasiques populaires qui se sont développés au fil des ans. Les recherches sur l’efficacité de ces horaires de sommeil spécifiques sont très limitées. Mis à part les rapports personnels des gens, il ne semble pas y avoir de preuve que les horaires de sommeil polyphasiques soient plus bénéfiques qu’un horaire de sommeil monophasique. Les horaires de sommeil polyphasiques populaires incluent :

  • Horaire de sommeil d’Uberman : Six siestes de 20 minutes sont espacées uniformément tout au long de la journée, totalisant deux heures de sommeil par jour.
  • Horaire de sommeil de Everyman : Cet horaire comprend trois heures de sommeil pendant la nuit et trois siestes de 20 minutes tout au long de la journée, pour un total de quatre heures de sommeil par jour.
  • Horaire de sommeil triphasique : Trois courtes périodes de sommeil se produisent après le crépuscule, avant l’aube et dans l’après-midi, offrant un total de quatre à cinq heures de sommeil par jour.

Avantages du sommeil polyphasique

La recherche ne démontre pas que les horaires de sommeil polyphasiques sont meilleurs que les horaires monophasiques. Des rapports anecdotiques de dormeurs polyphasiques suggèrent de plus grands avantages pour ces habitudes de sommeil, mais la recherche est incertaine.

Productivité accrue

Les rapports anecdotiques des adeptes des horaires de sommeil polyphasiques incluent souvent des allégations d’augmentation de la productivité, de la vigilance et de la capacité d’apprendre et de retenir des informations. Cependant, des preuves crédibles à l’appui de ces affirmations font défaut.

Lire aussi  Comment les heures de début d'école plus tardives affecteraient-elles le sommeil ?

Il se peut que les horaires de sommeil polyphasiques semblent plus productifs simplement parce que le dormeur a plus de temps, plutôt que plus d’énergie, pour accomplir ses tâches. Si vous ne dormez que trois heures par jour, cela vous laisse 21 heures pour accomplir les tâches.

Compatibilité avec les horaires de travail irréguliers

Les horaires de sommeil polyphasiques peuvent mieux fonctionner que les horaires de sommeil monophasiques pour certaines personnes ayant un horaire de travail non traditionnel, comme le travail par quarts ou le travail sur appel. Cependant, il n’y a aucune preuve scientifique pour soutenir que le sommeil polyphasique est plus bénéfique pour les travailleurs postés. Selon un rapport, 16 % des personnes maintiennent un horaire de travail posté. En raison de son effet sur le sommeil, le travail posté peut perturber le rythme circadien de l’organisme, ainsi qu’augmenter le risque d’accidents et d’altération de la prise de décision.

Si vous avez du mal à rester éveillé pendant votre quart de travail, vous pourriez envisager un horaire de sommeil polyphasique. Cependant, les perturbations de votre cycle naturel veille-sommeil peuvent avoir un impact négatif sur votre santé. Il peut être plus avantageux de dormir autant que possible en un seul bloc de temps lorsque cela est possible, en ajoutant des siestes les jours où vous ne pouvez pas dormir tout votre sommeil en même temps.

Augmentation des rêves lucides

Les avantages potentiels de l’utilisation d’un horaire de sommeil polyphasique continuent d’être étudiés par les chercheurs. Une étude a révélé que des réveils fréquents pendant la nuit entraînaient davantage de rapports de rêves lucides. Le rêve lucide est la capacité à atteindre la conscience pendant le sommeil ou à prendre conscience que vous rêvez pendant un rêve.

Si votre objectif est de vivre des rêves lucides pour la première fois ou d’augmenter le nombre de rêves lucides que vous avez, un horaire de sommeil polyphasique peut être une option pour vous. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires. Les horaires de sommeil polyphasiques et les rêves lucides n’ont pas été largement étudiés, et le sommeil polyphasique peut présenter des inconvénients.

Mémoire et apprentissage accrus

Les horaires de sommeil polyphasiques sont marqués par leurs courtes périodes de sommeil tout au long de la journée et de la nuit. Cette augmentation des périodes de sommeil plus courtes tout au long de la journée pourrait théoriquement avoir un impact sur votre capacité à rester alerte. Le sommeil aide à consolider et à stocker des souvenirs chez les adultes. Une étude similaire a montré que faire une sieste moins d’une heure après avoir appris de nouveaux mots aidait les jeunes enfants à retenir de nouveaux mots jusqu’à une semaine plus tard.

Cependant, les preuves suggèrent que les fenêtres de sommeil de moins de 30 minutes n’ont pas d’effet significatif sur les performances. Il ne faut pas s’attendre à une augmentation de la mémoire et de l’apprentissage si vous suivez un horaire de sommeil uberman ou Everyman, car leurs périodes de sieste ne dépassent pas 30 minutes.

Effets secondaires des horaires de sommeil polyphasique

Un sommeil suffisant est essentiel à la santé globale à tout âge. Ne pas dormir suffisamment peut perturber le cycle veille-sommeil naturel de votre corps et avoir d’autres effets secondaires négatifs. Les étudiants, le personnel militaire, le personnel médical et les forces de l’ordre sont des exemples de personnes qui peuvent régulièrement avoir des cycles de sommeil perturbés.

Lire aussi  Complet contre Reine

Temps de réaction réduit

Dormir suffisamment chaque nuit a un impact sur votre capacité à réagir rapidement aux stimuli pendant les heures d’éveil. Éviter les accidents sur la route, attraper un objet qui tombe au travail et s’éloigner rapidement du gros équipement sont tous des exemples de la façon dont notre temps de réaction peut nous protéger. Lorsque le sommeil est réduit, le temps de réaction est affecté négativement, ce qui peut entraîner des accidents.

Selon une étude, au moins 60 % des conducteurs déclarent conduire somnolent. Les Centers for Disease Control and Prevention estiment que jusqu’à 6 000 accidents de voiture mortels chaque année sont dus à la somnolence au volant.

Perturbation du rythme circadien

Le cycle veille-sommeil naturel du corps est influencé par le rythme circadien d’un individu. Les perturbations du rythme circadien peuvent non seulement avoir un impact négatif sur la qualité du sommeil, mais aussi augmenter le risque de maladie. Les étudiants du Collège connaissent souvent des perturbations du rythme circadien, ce qui peut avoir un impact sur leurs notes et leur santé. La restriction du sommeil peut entraîner des temps de réaction plus lents et une somnolence accrue.

Les travailleurs postés ont signalé une somnolence accrue et un temps de réaction réduit lorsqu’ils travaillaient par quarts fractionnés et dormaient selon un horaire de sommeil fractionné. Bien que diviser votre sommeil puisse sembler productif pendant une courte période, perturber votre rythme circadien peut l’emporter sur les avantages à long terme.

Privation de sommeil

Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies, les adultes devraient dormir de sept à neuf heures par nuit. Aucun des horaires polyphasiques courants ne se rapproche du minimum recommandé de sept heures de sommeil par nuit. Un manque de sommeil adéquat chaque nuit a un impact négatif sur la santé physique.

La privation de sommeil est le résultat d’une quantité insuffisante de sommeil. Ce manque de sommeil peut être dû au travail posté obligatoire ou au fait de rester debout trop tard pour étudier quelques nuits de suite. La privation de sommeil peut avoir un impact significatif sur la santé mentale. Par exemple, la privation de sommeil augmente le risque de dépression chez les jeunes femmes.

Devriez-vous essayer le sommeil polyphasique ?

La recherche ne fournit aucune preuve d’un horaire de sommeil polyphasique offrant des avantages physiologiques ou psychologiques par rapport au sommeil monophasique. Les horaires de sommeil polyphasiques peuvent vous permettre d’être plus productif car vous avez plus d’heures d’éveil. Cependant, la productivité est réduite si vous êtes privé de sommeil et épuisé. Si vous êtes en mesure de vous engager dans des heures de sommeil et de réveil régulières, envisagez de maintenir un horaire de sommeil monophasique.

Si vous travaillez par quarts ou sur appel, vous pouvez envisager un horaire de sommeil polyphasique afin de recevoir les sept à neuf heures de sommeil recommandées. Par exemple, les marins solitaires passent à un horaire de sommeil polyphasique lors de la préparation d’une course. Il convient de noter qu’il est peu probable que les horaires de sommeil polyphasique soient durables pendant une période prolongée.

Parlez-en à votre médecin si vous êtes préoccupé par votre sommeil. Ils peuvent vous aider à déterminer comment dormir suffisamment et vous faire savoir s’ils recommandent des tests supplémentaires pour rechercher des troubles du sommeil sous-jacents.

  • Cet article a-t-il été utile?
  • OuiNon

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest