Dormir sans oreiller

Conçus pour favoriser un alignement sain de la tête, du cou et de la colonne vertébrale, la plupart des gens considèrent les oreillers comme un élément essentiel de leur routine de sommeil. Cependant, certaines personnes affirment que dormir sans oreiller peut prévenir les rides, améliorer la texture des cheveux et même guérir les douleurs au cou. Bien que les recherches soient encore limitées, certaines études suggèrent que dormir sans oreiller a ses mérites.

Avant d’éliminer l’oreiller de votre routine de sommeil, il est important de noter que tout le monde ne profite pas du fait de dormir sans oreiller. Certaines positions sont mieux adaptées au sommeil sans oreiller que d’autres, et il est préférable de consulter un professionnel de la santé avant d’apporter des modifications majeures à votre configuration de sommeil.

Nous discuterons de qui a le plus d’avantages à dormir sans oreiller et partagerons des conseils pour passer à une surface plane le cas échéant.

Avantages potentiels de dormir sans oreiller

Bien que les recherches soient limitées, des rapports anecdotiques montrent que dormir sans oreiller peut aider à réduire les douleurs au cou et au dos chez certains dormeurs. Les dormeurs sur le ventre sont généralement mieux adaptés pour aller sans oreiller, car l’angle inférieur du cou favorise un meilleur alignement de la colonne vertébrale dans cette position.

Certaines personnes affirment également que dormir sans oreiller peut être bénéfique pour la peau et les cheveux, mais d’autres études cliniques sont nécessaires pour évaluer ces affirmations.

Effets sur la posture

Chaque position de sommeil affecte la posture différemment, c’est pourquoi un oreiller peut ne pas être nécessaire pour certaines positions de sommeil.

Le sommeil sur le ventre oblige les dormeurs à tourner la tête d’un côté, ce qui exerce une pression sur le cou. L’ajout d’un oreiller risque de mettre le cou à un angle encore plus aigu, c’est pourquoi de nombreux dormeurs sur le ventre se sentent à l’aise de dormir sans oreiller.

Les personnes qui dorment sur le côté et sur le dos ont généralement besoin d’un oreiller pour maintenir un bon alignement de la colonne vertébrale. Le sommeil latéral laisse le plus grand espace entre la tête et l’oreiller. En conséquence, cette position a tendance à nécessiter un oreiller plus volumineux pour aider à maintenir la tête, le cou et la colonne vertébrale alignés et à prévenir les tensions dans les épaules.

Le sommeil sur le dos permet à la colonne vertébrale de se mettre en place et exerce moins de pression sur le cou, mais il laisse un petit espace entre votre cou et le matelas. Un oreiller de taille moyenne offre généralement le bon niveau d’élévation lorsque vous dormez sur le dos.

Effets sur les douleurs au cou et au dos

Passer de longues périodes dans la même position pendant le sommeil peut exercer une pression sur certaines parties du corps, comme le dos et le cou. Les oreillers sont conçus pour minimiser ce stress en soutenant la tête à un niveau confortable, en aidant à soulager la pression sur la région cervicale et à redresser la colonne vertébrale.

Cependant, dans certains cas, un oreiller peut avoir l’effet inverse. De nombreux dormeurs sur le ventre ressentent un soulagement des douleurs au cou et au dos en n’utilisant pas d’oreiller, car le matelas offre une surface plane qui aide à favoriser l’alignement de la colonne vertébrale lorsqu’ils sont allongés sur le ventre.

Lire aussi  Péter pendant le sommeil : causes et astuces pour le réduire

Plus rarement, les personnes qui dorment sur le dos et qui utilisent un matelas moelleux peuvent constater que le matelas permet déjà au corps de s’installer dans une position confortable, la tête et le cou étant assis plus haut que la section médiane portante. Dans ce cas, l’ajout d’un oreiller peut trop incliner la tête vers le haut, ce qui ajoute du stress au cou et au haut du dos.

Effets sur la peau et les cheveux

La recherche en est encore à ses débuts, mais certaines études suggèrent qu’il existe une relation entre les oreillers et la formation de rides. Un oreiller qui appuie directement sur votre visage peut provoquer plus d’empreintes cutanées que de s’allonger sur un matelas nu, qui est moins susceptible de se conformer aussi étroitement. Bien sûr, dormir sur le dos est le moyen le plus efficace de prévenir les rides, car votre visage entre en contact minimal avec un oreiller ou un matelas. Si vous utilisez un oreiller, laver fréquemment la taie d’oreiller peut aider à réduire l’acné.

Il existe également des théories selon lesquelles les oreillers peuvent endommager les cheveux. Les partisans de ces théories expliquent que les taies d’oreiller en coton, en particulier, créent plus de friction et absorbent les huiles destinées à protéger les cheveux. Cela pourrait être plus pertinent pour les personnes qui bougent fréquemment pendant leur sommeil.

Jusqu’à présent, aucune recherche ne soutient la corrélation entre les oreillers et la santé des cheveux. Cependant, si vous pensez que votre oreiller peut contribuer aux cheveux secs et crépus ou aux nœuds, le passage à une taie d’oreiller en soie plus lisse peut aider à atténuer ces symptômes sans avoir à changer votre style de sommeil.

Inconvénients potentiels de dormir sans oreiller

Les études cliniques manquent sur les avantages et les inconvénients de dormir sans oreiller, mais il peut y avoir certains inconvénients à prendre en compte avant de jeter votre oreiller. Les oreillers peuvent être utiles pour les personnes souffrant de brûlures d’estomac ou d’apnée obstructive du sommeil. Ils aident également de nombreux dormeurs à maintenir une posture de sommeil plus saine et à réduire les douleurs au dos et au cou.

Effets négatifs sur la posture

Pour la plupart des dormeurs, l’omission de l’oreiller est susceptible d’avoir des effets néfastes sur la posture de sommeil. Lorsqu’un dormeur sur le dos est allongé sur une surface plane, la tête et le cou peuvent tomber dans une inclinaison vers le bas, entraînant une pression dans le cou. De même, un dormeur latéral qui n’utilise pas d’oreiller peut étendre son cou, ce qui rend presque impossible le maintien d’un alignement neutre de la colonne vertébrale.

L’exception concerne les personnes qui dorment sur le ventre, pour qui dormir avec un oreiller très fin ou pas du tout peut niveler la tête et le cou avec le reste de la colonne vertébrale, aidant à réduire la douleur et la tension.

Effets négatifs sur les douleurs au cou et au dos

Sans oreiller pour soutenir la tête, les personnes qui dorment sur le côté et sur le dos peuvent ressentir une raideur ou une douleur dans la colonne lombaire ou cervicale. Les douleurs cervicales provoquées par le fait de ne pas utiliser d’oreiller peuvent également contribuer aux céphalées de tension.

Même lorsque les personnes qui dorment sur le ventre n’utilisent pas d’oreiller, les douleurs au cou ne sont pas nécessairement inévitables. Tourner la tête sur le côté peut créer une raideur musculaire avec ou sans oreiller.

Comment commencer à dormir sans oreiller

L’idée de dormir soudainement sur une surface plane peut sembler intimidante, mais il existe des moyens de se sevrer d’un oreiller pour faciliter l’ajustement :

  • Faites des pas de bébé : Commencer avec un oreiller fin ou une couverture pliée peut donner à votre corps le temps de s’adapter à une surface plus plane.
  • Évaluez votre configuration de sommeil : Assurez-vous d’avoir un matelas compatible avec votre style de sommeil et votre taille. Un bon oreiller ne peut pas compenser un matelas qui n’est pas capable de soutenir une bonne posture, mais un matelas adapté peut rendre le sommeil sans oreiller beaucoup plus confortable et durable.
  • Considérez les oreillers corporels : Les personnes qui dorment sur le ventre ont souvent intérêt à placer un oreiller fin sous leurs hanches. L’oreiller soulève la section médiane et aide à favoriser une colonne vertébrale plus droite.
Lire aussi  Les meilleurs aliments pour vous aider à dormir

Choisir le bon oreiller

Si vous vous réveillez raide et douloureux et que vous pensez que votre oreiller pourrait être à blâmer, la première étape consiste à déterminer si vous utilisez le bon modèle pour votre style de sommeil. Il se peut que choisir un autre style d’oreiller soit une meilleure solution pour vous que de ne pas avoir d’oreiller du tout. Si votre oreiller a plus de quelques années, le remplacer par un modèle plus récent peut vous redonner le soutien dont vous avez besoin.

Traverses latérales

Les personnes qui dorment sur le côté se portent mieux avec un oreiller relativement ferme et épais qui peut combler l’espace entre le cou et les épaules. Un oreiller trop fin peut ne pas maintenir le cou et la tête au niveau de la colonne vertébrale, et un oreiller très épais peut être tout aussi problématique s’il incline la tête à un angle très élevé. Un deuxième oreiller plus fin entre les genoux peut soulager les maux de dos.

Certains dormeurs latéraux préfèrent les oreillers malléables qui peuvent être pliés en deux pour un loft plus élevé. Les oreillers réglables fabriqués à partir de matériaux tels que la mousse à mémoire de forme déchiquetée ou le sarrasin conviennent également, car les dormeurs peuvent retirer ou ajouter du rembourrage en fonction de leur préférence de taille.

Dormeurs sur le dos

Pour les personnes qui dorment sur le dos, un oreiller de hauteur moyenne aide à maintenir le cou sur le même plan que la colonne vertébrale. Un oreiller trop épais peut trop courber le cou vers l’avant. Les modèles moyennement fermes en mousse à mémoire de forme ou en latex conviennent souvent bien, car ils empêchent la tête de plonger trop bas. Une autre option consiste à utiliser un oreiller cervical ou à placer une serviette roulée sous le cou pour combler ce plus grand espace.

Certaines personnes qui dorment sur le dos trouvent que placer un oreiller fin sous leurs genoux ou dans le bas du dos peut aider à soulager la pression sur la colonne lombaire.

Dormeurs sur le ventre

Les personnes qui dorment sur le ventre et qui ne sont pas prêtes à dormir sans oreiller peuvent trouver qu’un oreiller doux et à faible volume peut faciliter un alignement sain. Les modèles en peluche fabriqués à partir de fibres alternatives de duvet ou de duvet permettent généralement à la tête de reposer plus près du matelas, ce qui aide à réduire la fatigue du cou. En revanche, des oreillers plus hauts ou plus fermes élèvent la tête et le cou à un angle inconfortable.

Les dormeurs mixtes peuvent opter pour un oreiller qui combine deux styles en un, comme un oreiller profilé avec des zones supérieures et inférieures pour dormir sur le côté et sur le dos.

  • Cet article a-t-il été utile?
  • OuiNon

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest