Comment utiliser une machine CPAP pour un meilleur sommeil

Des millions d’Américains ont reçu un diagnostic d’apnée obstructive du sommeil (OSA), un trouble grave de respiration interrompue pendant le sommeil. Pour les personnes atteintes d’AOS, des pauses respiratoires répétées se produisent lorsque les voies respiratoires à l’arrière de la gorge se bloquent pendant le sommeil.

Le traitement de première intention du SAOS chez l’adulte est la thérapie par pression positive continue (PPC). Les appareils CPAP fonctionnent en fournissant de l’air sous pression à travers un tuyau et un masque dans les voies respiratoires pendant le sommeil. Le flux d’air constant maintient les voies respiratoires ouvertes, améliorant la respiration et la qualité du sommeil.

Afin de profiter des avantages d’un appareil CPAP, il est important de le configurer correctement. Connaître les bonnes étapes peut garantir que l’appareil fonctionne correctement et vous aider à vous sentir à l’aise de l’utiliser pendant que vous dormez.

Instructions étape par étape pour configurer et utiliser une machine CPAP

Si vous avez reçu une ordonnance pour un appareil CPAP, il est normal que vous ayez des questions sur la façon de le configurer et de l’utiliser correctement. Le processus est simple et suit une série d’étapes.

Trouvez un bon espace pour mettre la machine CPAP

La première étape consiste à décider où vous allez placer la machine CPAP. Un bon espace pour votre appareil répond à ces caractéristiques :

  • Fournit un support stable à la base du CPAP
  • Permet au tuyau d’atteindre la tête du lit
  • Est suffisamment proche d’une prise de courant pour que vous puissiez facilement brancher la machine
  • Permet d’allumer l’appareil sans entrave, d’ouvrir le compartiment du filtre et d’ajouter de l’eau à l’humidificateur

Pour la plupart des gens, l’endroit optimal est sur une table de chevet ou une petite table à côté de leur lit.

Vérifiez le filtre

La machine CPAP est livrée avec un filtre remplaçable, mais le type exact de filtre dépend de votre appareil. Il y a généralement un petit compartiment dans lequel le filtre s’adapte parfaitement. Des instructions écrites ou des instructions de votre technicien du sommeil doivent fournir des détails spécifiques sur le filtre de votre appareil CPAP.

Fixez le tuyau à la machine CPAP

La machine a un connecteur spécial pour le tuyau. Le tuyau doit se fixer et rester en place sans avoir besoin d’une force ou d’un effort considérable.

Fixez le tuyau au masque

L’autre extrémité du tuyau se branche sur le masque CPAP et doit créer une connexion étanche, parfois en cliquant en place.

Configurer l’humidificateur (le cas échéant)

De nombreuses machines CPAP sont équipées d’un humidificateur pour hydrater l’air afin qu’il soit moins susceptible de dessécher votre bouche et votre gorge au cours de la nuit.

Si votre CPAP est équipé d’un humidificateur, remplissez-le uniquement d’eau distillée. L’utilisation d’eau distillée empêche l’accumulation de minéraux ou tout problème d’impureté pouvant provenir de l’utilisation de l’eau du robinet.

Lire aussi  Se réveiller avec une douleur au bas du dos

Le réservoir de l’humidificateur doit avoir une ligne de remplissage « MAX » claire. Attention à ne pas dépasser ce niveau, ce qui peut faire entrer de l’eau dans le tuyau.

Branchez la machine CPAP

Assurez-vous que le cordon d’alimentation est correctement branché à l’appareil CPAP, puis branchez l’appareil sur une prise électrique.

Mettre et ajuster le masque

Il existe plusieurs types de masques qui peuvent être utilisés avec un CPAP. Les masques intégraux recouvrent votre nez et votre bouche. D’autres masques vont sur le nez ou juste en dessous. Votre médecin ou votre spécialiste du sommeil vous recommandera un masque en fonction de plusieurs facteurs, notamment votre façon de respirer, la pression dont vous avez besoin et votre position de sommeil.

Quel que soit le type de masque que vous utilisez, il sera maintenu en place à l’aide d’une ou plusieurs sangles qui font le tour du haut et/ou de l’arrière de votre tête.

Commencez par positionner le masque sur votre visage, puis attachez ou tirez les sangles pour le fixer. Le masque doit former un joint contre votre visage, mais il ne doit pas pincer ou appuyer profondément sur votre peau. Ajustez la longueur des bretelles pour trouver un ajustement confortable.

Allumer l’appareil

Une fois le masque en place, vous pouvez allumer votre appareil CPAP. Les paramètres de pression auront déjà été définis par votre équipe soignante.

Lorsque la machine est allumée, vous remarquerez que de l’air sous pression traverse le masque. Si vous entendez de l’air s’échapper du masque, c’est un signe que vous devez l’ajuster pour une meilleure étanchéité. Certaines machines CPAP ont une fonction pour tester si le masque a une bonne étanchéité.

Lorsque l’appareil est allumé, vous pouvez décider d’utiliser ou non la fonction de rampe de pression. Cela commence par une pression plus basse qui augmente progressivement avant d’atteindre votre pression prescrite pour la nuit. Certaines personnes aiment s’endormir avec la fonction de rampe tandis que d’autres préfèrent avoir une pression complète dès le départ.

Trouvez une position de sommeil confortable

Essayez quelques positions de sommeil pour trouver celles qui vous conviennent. Votre position de sommeil ne doit pas interférer avec votre capacité à porter le masque, ni pincer ou bloquer le tuyau.

https://www.monsieurdream.com/wp-content/uploads/2022/09/1662660052_804_33dqnxp_Lofta_CTA_Desktop_SF_V2.jpeg
https://www.monsieurdream.com/wp-content/uploads/2022/09/1662703528_375_33dqnxp_Lofta_CTA_Mobile_SF_V2.jpeg

Conseils pour s’habituer à une machine CPAP

Même avec le meilleur appareil CPAP, de nombreuses personnes ont du mal à démarrer. Le masque peut être inconfortable, la sensation de l’air sous pression peut être dérangeante et sur certaines machines, le bruit de l’appareil peut être gênant.

Il est normal qu’il y ait une période d’adaptation avant que vous ne soyez habitué à utiliser un appareil CPAP et à dormir confortablement. Plusieurs conseils peuvent vous aider à vous habituer à votre CPAP.

  • Laisser quelques nuits pour s’adapter : Ne vous découragez pas si vous trouvez le masque ennuyeux ou gênant. Vous aurez peut-être même du mal à dormir au début, mais vous vous habituerez plus rapidement à l’appareil CPAP en l’utilisant régulièrement. Avec le temps, votre sommeil devrait s’améliorer.
  • Prévoyez du temps supplémentaire pour la configuration : Lorsque vous commencez à utiliser l’appareil CPAP, il est utile de prévoir un peu de temps supplémentaire avant de vous coucher pour remplir l’humidificateur, mettre le masque correctement et vous positionner confortablement.
  • Pratiquez le port du masque : Pour vous habituer au masque, vous pouvez le porter sans allumer la machine et pratiquer la respiration sans qu’aucun air sous pression ne passe.
  • Utilisez le CPAP chaque fois que vous dormez : La plupart des gens pensent surtout à utiliser la machine CPAP la nuit, mais il est également préférable de porter la CPAP pour les siestes de jour.
  • Envisagez d’utiliser la fonction de rampe : Si vous avez du mal à vous endormir à cause de la pression, essayez d’utiliser la fonction de rampe de pression pour que le débit d’air augmente plus progressivement.
  • Utiliser des exercices de relaxation: Si vous avez tendance à devenir anxieux ou claustrophobe lorsque vous portez un masque CPAP, des techniques de relaxation peuvent vous aider à vous rassurer. Bon nombre de ces étapes de relaxation peuvent également vous aider à vous endormir plus facilement.
  • Lavez-vous le visage avant de mettre le masque: Garder votre visage propre peut aider à créer une bonne étanchéité et à réduire le risque d’irritation pendant la nuit.
Lire aussi  Les allergènes qui affectent le sommeil

Une autre partie de l’adaptation à l’utilisation d’un appareil CPAP consiste à communiquer avec votre médecin ou votre technicien du sommeil. Si votre masque n’est pas confortable, il existe souvent une autre option à essayer qui a une taille, une forme ou un type de rembourrage différent. De même, si la pression ne semble pas adéquate, votre équipe soignante peut déterminer si des ajustements sont nécessaires.

Autres conseils pour les utilisateurs de CPAP

Lorsque vous configurez votre appareil CPAP pour la première fois, notez la marque, le modèle et le numéro de série. Conservez ces informations avec le manuel du propriétaire. Au même endroit, notez le numéro de téléphone de votre technicien du sommeil, du fabricant de CPAP et, le cas échéant, du fournisseur de services local qui a livré votre appareil. Ces étapes simplifieront le processus si vous rencontrez des problèmes techniques à l’avenir.

Afin de maintenir le bon fonctionnement de votre appareil CPAP, vous devez garder votre masque, votre tuyau et votre humidificateur propres. L’établissement d’une routine de nettoyage fréquent vous permet d’éviter l’accumulation de saleté, de bactéries ou d’autres contaminants.

Une autre astuce consiste à penser à l’avance à l’utilisation de votre CPAP lorsque vous voyagez et à planifier la logistique pour emporter l’appareil avec vous.

Qu’en est-il des appareils BiPAP ou APAP ?

La configuration et l’utilisation des appareils à pression positive à deux niveaux (BiPAP) ou à pression positive à réglage automatique (APAP) sont pratiquement les mêmes qu’avec un appareil CPAP. Bien que ces machines fournissent des niveaux de pression variables, leur conception de base est similaire et vous pouvez suivre les mêmes étapes pour les utiliser.

Complications possibles d’une machine CPAP

Bien qu’un appareil CPAP améliore considérablement le sommeil de la plupart des personnes souffrant d’apnée du sommeil, il peut y avoir des effets secondaires inconfortables. Dans la plupart des cas, ces problèmes surviennent principalement au cours des premières nuits, mais certains peuvent persister avec le temps. Les effets secondaires courants incluent :

  • Bouche sèche
  • Saignements de nez
  • Congestion nasale
  • Nez qui coule
  • Infections respiratoires
  • Irritation de la peau causée par le masque ou les sangles
  • Gêne thoracique

Si vous rencontrez ces problèmes, contactez votre médecin ou votre technicien du sommeil. Des modifications des paramètres ou d’autres étapes peuvent généralement résoudre ces effets secondaires de la thérapie CPAP et vous permettre de bien dormir pendant l’utilisation de l’appareil.

  • Cet article a-t-il été utile?
  • OuiNon

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest