Meilleure position de sommeil pour les douleurs au cou

La douleur peut rendre difficile de s’endormir et de rester endormi, et la douleur au cou ne fait pas exception. Près de 10 % des personnes souffrent de cervicalgie et environ 70 % des personnes souffrant de cervicalgie chronique ont un sommeil de mauvaise qualité. La recherche montre que certaines positions de sommeil peuvent déclencher des douleurs au cou et contribuer à réduire la qualité du sommeil.

Un sommeil de qualité est essentiel pour un corps et un esprit sains. La santé physique et mentale, la fonction immunitaire et la pensée sont toutes affectées par un manque de sommeil. Pour profiter pleinement des bienfaits du sommeil, les experts recommandent à la plupart des adultes de dormir entre sept et neuf heures chaque nuit.

En dormant dans une position soutenue, les personnes souffrant de douleurs au cou peuvent trouver un soulagement et obtenir le sommeil de qualité dont elles ont besoin. Nous mettons en évidence les meilleures positions de sommeil pour les douleurs au cou, ainsi que les causes potentielles d’inconfort nocturne et des conseils pour mieux dormir.

Dormir sur le côté

Des études suggèrent que la majorité des adultes dorment sur le côté. Le sommeil latéral peut réduire le risque de douleur dans la colonne vertébrale et le cou et peut offrir d’autres avantages comme la réduction du ronflement et du reflux acide.

Comment dormir sur le côté avec une douleur au cou

Pour aider à prévenir la raideur des muscles du cou, les personnes qui dorment sur le côté doivent garder leur tête et leur cou alignés avec le reste de leur corps. Cet alignement peut empêcher l’excès de poids d’être placé sur le cou et de causer de l’inconfort.

Pour obtenir un bon alignement, les personnes qui dorment sur le côté peuvent choisir des oreillers qui maintiennent la tête dans une position neutre. Pour certains dormeurs latéraux, un oreiller plus grand ou une pile d’oreillers peut empêcher la tête de s’enfoncer trop loin vers le matelas et de déclencher des douleurs au cou. Cependant, les personnes qui dorment sur le côté voudront peut-être éviter les oreillers ou les piles d’oreillers trop épais. Des oreillers excessifs peuvent trop surélever la tête et le cou, ce qui peut également entraîner des douleurs au cou.

Les personnes qui dorment sur le côté peuvent également modifier leurs oreillers actuels pour plus de soutien. Une stratégie consiste à enrouler une serviette à main et à l’insérer le long du bord long de la taie d’oreiller. La forme d’une serviette roulée peut être modifiée pour s’adapter à la courbe naturelle du cou et remplir l’espace entre le côté du visage et l’épaule.

Après avoir disposé des oreillers pour le soutien, les dormeurs latéraux peuvent tester pour voir si la combinaison aligne la tête et le cou avec le reste du corps. Une façon de vérifier le bon alignement est de prendre une photo du dormeur allongé sur ses oreillers, puis de déterminer si son cou est aligné ou si les oreillers nécessitent un ajustement supplémentaire.

Lire aussi  Protège-dents contre l'apnée du sommeil

Une infographie affiche le bon alignement du cou et de la colonne vertébrale pour les dormeurs latéraux.
Une infographie affiche le bon alignement du cou et de la colonne vertébrale pour les dormeurs latéraux.

Dos Dormir

Dormir sur le dos est la deuxième position de sommeil la plus courante chez les adultes et est souvent recommandée aux personnes souffrant de douleurs rachidiennes. Dormir sur le dos avec un bon alignement de la tête et du cou peut aider à réduire la douleur dans le cou.

Comment dormir sur le dos avec des douleurs au cou

Les personnes qui dorment sur le dos peuvent trouver un soulagement des douleurs au cou en ajustant leur position avec quelques oreillers. Un petit oreiller à la base du cou peut maintenir la tête dans une position neutre, tandis que placer un oreiller sous les genoux ou les cuisses peut maintenir les muscles le long de la colonne vertébrale à plat et détendre les muscles du cou.

Une autre considération pour les personnes qui dorment sur le dos est le placement de leurs mains pendant le sommeil. La recherche suggère que certaines positions des mains peuvent activer les muscles du haut du dos et du cou, entraînant une rotation du corps et un déplacement de la colonne vertébrale hors de son alignement. Dormir sur le dos avec les mains sur le côté ou sur la poitrine peut réduire les douleurs au cou et au dos.

La pire position de sommeil pour les douleurs au cou

Dormir sur le ventre avec la tête tournée vers un côté n’est pas recommandé pour soulager les douleurs au cou. Dormir sur le ventre peut augmenter le poids sur le cou et limiter la récupération de la douleur. Par rapport aux dormeurs sur le côté et sur le dos, les dormeurs sur le ventre signalent la plus grande quantité de douleurs au cou pendant la journée.

Les personnes qui dorment sur le ventre peuvent être capables de s’entraîner à dormir sur le dos ou sur le côté pour réduire les douleurs au cou. Une façon de changer une position de sommeil habituelle consiste à placer des oreillers autour du corps pour éviter de se retourner sur le ventre jusqu’à ce que la nouvelle position de sommeil soit établie.

Causes de la douleur au cou pendant le sommeil

Les habitudes de sommeil courantes et les activités diurnes peuvent fatiguer ou provoquer des tensions dans les muscles du cou et entraîner des douleurs au cou.

  • Mauvaise prise en charge : Un soutien insuffisant pendant le sommeil peut déclencher des douleurs dans le cou et d’autres zones de la colonne vertébrale.
  • Poste de sommeil : Certaines positions de sommeil, comme le sommeil sur le ventre, peuvent causer des douleurs au cou.
  • Mauvaise position: Regarder vers le haut ou vers le bas un écran d’ordinateur, rester assis trop longtemps dans la même position et porter des sacs ou des sacs à main lourds peuvent tous affecter les muscles du cou et du haut du dos.
  • Stresser: La tension dans le cou peut résulter d’un stress psychologique. Le stress peut également ralentir la guérison de la douleur.

Conseils pour dormir avec des douleurs au cou

En plus d’ajuster leur position de sommeil pour un meilleur alignement, les dormeurs souffrant de douleurs au cou peuvent apporter de petits changements à leurs espaces de sommeil et intégrer de nouvelles étapes dans leurs routines diurnes.

Lire aussi  De nouvelles règles peuvent changer le jeu pour certains produits de sommeil pour bébé

Remplacer les vieux matelas ou oreillers

Pour certaines personnes souffrant de douleurs au cou, un matelas plus ferme peut aider à soutenir le cou pendant le sommeil. Des oreillers cervicaux spéciaux peuvent également fournir un soutien supplémentaire.

Appliquer la chaleur et le froid

Certaines personnes souffrant de douleurs au cou trouvent un soulagement en appliquant de la chaleur ou du froid sur la zone douloureuse avant le coucher. Les experts recommandent d’utiliser cette approche pendant un maximum de 15 minutes à chaque session. Pour protéger la peau, utilisez un coussin chauffant à basse température ou un sac de glace enveloppé dans une serviette. Les gens doivent s’assurer de rester éveillés lorsqu’ils utilisent de la chaleur ou du froid pour éviter les blessures potentielles.

Modifier la posture

La posture diurne, comme se pencher au-dessus d’un bureau, peut contribuer à la douleur et à la tension au cou. De petits ajustements, comme s’asseoir droit avec le menton incliné le moins possible, peuvent aider à entraîner le corps à adopter une posture plus neutre.

Exercice et étirement

Les étirements et les rotations du cou, les roulements d’épaules et d’autres exercices doux peuvent aider à soulager la douleur au cou et à empêcher la douleur de se reproduire. Si possible, ces mouvements peuvent être effectués quotidiennement. Un physiothérapeute ou un autre fournisseur de soins de santé peut recommander des exercices ciblés pour répondre aux besoins d’un individu.

Réduire le stress

La méditation et les techniques de respiration consciente peuvent soulager le stress et prévenir les tensions dans le cou. Des formes d’exercices doux comme le yoga et le tai-chi peuvent également aider à la relaxation. Certaines personnes peuvent trouver utile de consulter un psychologue ou un autre professionnel de la santé mentale qui enseigne des stratégies de gestion du stress et de la douleur.

Considérez les analgésiques

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et l’acétaminophène sont souvent recommandés par les professionnels de la santé pour traiter les douleurs au cou. Cependant, comme tous les médicaments, ces médicaments comportent des risques, il peut donc être utile de parler avec votre médecin des médicaments antidouleur. Votre médecin peut également vous aider à explorer les médicaments sur ordonnance si les médicaments en vente libre ne soulagent pas suffisamment la douleur.

Porter une minerve

Une attelle souple portée autour du cou peut soulager la douleur et empêcher le cou de bouger. Les minerves peuvent être portées occasionnellement pendant le sommeil si la douleur au cou perturbe le sommeil. Cependant, l’utilisation de minerves pendant la journée doit être limitée à trois heures pendant deux semaines maximum pour éviter de retarder la récupération.

Quand parler à votre médecin de la douleur au cou

La douleur au cou est un problème courant avec de nombreuses causes possibles. Dans la plupart des cas, les personnes souffrant de douleurs au cou se rétablissent après un traitement limité. Cependant, vous devez informer votre fournisseur de soins de santé dès que possible si vous ressentez l’un des symptômes suivants en plus de douleurs au cou :

  • Fièvre
  • Mal de tête
  • Faiblesse dans les jambes
  • Perte de poids inattendue
  • Transpiration
  • Essoufflement
  • Nausée
  • Douleur au bras ou à la mâchoire
  • Raideur de la nuque et immobilité
  • Cet article a-t-il été utile?
  • OuiNon

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest