Circadin Avis

Circadin : Posologie, effets secondaires et avis

Une situation stressante au travail, des voisins qui font la fête trop fort, un repas un peu trop copieux, un lit qui commence à se faire vieux, un rhume qui gêne la respiration, un nouveau-né qui ne fait pas encore ses nuits… de nombreuses raisons peuvent expliquer une insomnie ponctuelle. 

Mais quand les nuits sans sommeil commencent à s’accumuler sans raison apparente, une solution médicamenteuse peut être la bienvenue. A l’image de Circadin, un médicament issu des laboratoires Rad neurim pharma eec srl et commercialisé par les laboratoires Biocodex. 

Le point sur ce dérivé de la mélatonine, sur son efficacité et sur sa posologie, sur ses risques et ses effets secondaires, mais aussi sur les avis le concernant et le moyen de se le procurer. 

Présentation de Circadin

Circadin Medicament

Si vous souffrez temporairement d’insomnie, votre médecin pourra vous prescrire le Circadin, un médicament à base de mélatonine et en contenant 2mg. 

Ce médicament est délivré uniquement sur ordonnance mais peut être racheté plusieurs fois depuis la même prescription pendant 12 mois.  

Aucun générique n’est présent sur le marché, aussi, si vous vous faites prescrire du Circadin, aucune substitution ne pourra être réalisée par le pharmacien.

Quelle pathologie permet-il de traiter ?

Le Circadin est préconisé pour soulager les troubles de l’endormissement et du sommeil, principalement chez les patients âgés de plus de 55 ans. 

Contenant une hormone qui agit naturellement comme un régulateur du rythme veille-sommeil, ce médicament s’utilise en cas d’insomnie primaire, c’est à dire lorsque les difficultés à s’endormir ou à maintenir un sommeil de qualité n’a pas de causes identifiées (problèmes médicaux, troubles mentaux ou causes environnementales).

Comment fonctionne le Circadin ?

Ce médicament est formulé à partir de mélatonine, une hormone naturellement produite par notre corps au crépuscule et durant la nuit, avec un pic de sécrétion atteint entre 2 et 4h du matin. 

Lorsque l’on vieillit, le cerveau a tendance à réduire la production de mélatonine, en conséquence de quoi, passé 55 ans, il n’est pas rare d’avoir plus de difficultés à sombrer et à conserver un sommeil réparateur. 

Le Circadin, agit sur les récepteurs MT1, MT2 et MT3, les incitant à enclencher le processus permettant à l’homme de plonger dans le sommeil. Son action prolongée permet quant à elle de diffuser pendant plusieures heures l’hormone dite “du sommeil”.

A qui s’adresse le Circadin ?

Les personnes âgées de plus de 55 ans connaissant une phase temporaire d’insomnie, non associée à d’autres troubles d’origine médicale, mentale ou environnementale, seront particulièrement sensible à l’efficacité de ce médicament. 

De plus, le Circadin a été mis à l’essai pour soulager les troubles du sommeil des personnes souffrant : 

  • d’un syndrome de Rett
  • d’un syndrome de Smith-Magenis
  • d’une sclérose tubéreuse
  • de troubles du spectre autistique chez l’enfant de plus de 6 ans

L’efficacité du Circadin

Les effets positifs du Circadin sur l’endormissement des patients, mais également sur la qualité du sommeil, et sur la forme diurne (baisse de la fatigue et hausse de la vigilance) ont été démontrés par plusieures études et essais cliniques. 

A raison de 2 mg de Circadin administrés tous les soirs pendant 3 semaines, les personnes traités se sont endormies en moyenne 9 minutes plus vite que les personnes placées sous placebo.

D’autre part, la qualité de sommeil et de la vigilance matinale est considérablement améliorée : 47% des personnes traitées contre 27% des personnes ayant reçu un placebo. Plus subjectivement, les sujets testés utilisant Circadin ont déclaré avoir une qualité de sommeil bien plus réparatrice et connaître moins de réveils nocturnes.

Les formes de présentation

Le conditionnement de ce médicament est le suivant : plaquette thermoperforée opaque en PVC/PVDC, recouverte d’un film en aluminium. 

Les boîtes en carton qui contiennent les plaquettes peuvent contenir : 

  • 1 plaquette de 15 comprimés
  • 2 plaquettes de 15 comprimés

CIRCADIN 2 mg Comprimé à libération modifiée est également disponible sous flacon de 100, mais réservé à un usage par des professionnels. 

Quant au comprimé, il est rond, biconvexe, de couleur blanche ou blanc cassé.

La composition du Circadin

Chaque comprimé de Circadin est composé de 2 mg de mélatonine, son principe actif, c’est-à-dire la substance qui lui donne ses propriétés curatives. 

Ses excipients (ingrédients non actifs) sont les suivants :

  • Calcium hydrogénophosphate dihydraté ,  
  • Lactose monohydraté ,  
  • Silice colloïdale anhydre ,  
  • Talc , 
  •  Magnésium stéarate ,  
  • Copolymère de Ammoniométhacrylate type B

Il est à noter qu’aucun des excipients entrant dans la composition de ce médicament n’a notoirement d’effets (à l’exception du lactose : voir Les contres-indications).

Remboursement par la sécurité sociale

Si votre médecin vous prescrit ce médicament, vous devez savoir qu’il sera entièrement à votre charge : la sécurité sociale pratique un taux de remboursement égal à zéro. 

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle et votre complémentaire santé pour connaître leur prise en charge effective de ce médicament. 

Posologie : comment prendre le Circadin ?

Pour garantir un effet optimal, le comprimé de Circadin doit être pris par voie orale, c’est-à-dire avalé avec un grand verre d’eau, après le repas et 1 à 2 heures avant l’horaire présumé du coucher. 

Il est par ailleurs recommandé de l’ingérer entier : en effet, si le comprimé vient à être mâché ou croqué, il perd de son efficacité et sa capacité de diffusion prolongée. 

Si vous vous interrogez sur la meilleure manière de prendre ce traitement, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou de votre pharmacien.

Quand commencer le Circadin et quand l’arrêter ?

Si vous souffrez d’insomnies régulières et que vous n’avez, a priori, pas d’autres affections (maladie, dépression…), adressez-vous à votre médecin traitant. Seul ce dernier aura capacité à vous prescrire ce traitement. 

C’est également lui vous indiquera la meilleure manière de suivre ce traitement, le moment idéal pour l’entamer. 

De la même manière, il est recommandé de suivre les indications de votre docteur quant à l’arrêt du médicament.

En effet, s’il est d’usage de recommander son traitement pendant une période maximale de 13 semaines (voir infra), votre praticien pourra être amené à faire varier la durée de votre traitement. Sachez toutefois qu’aucun effet d’accoutumance n’a été déclaré à ce jour. 

Si vous deviez interrompre le traitement avant la fin, vous ne risqueriez donc pas de subir un effet de sevrage. 

Encore une fois, médecins et pharmaciens se tiennent à votre disposition pour combler les doutes que vous pourriez nourrir concernant l’utilisation de ce médicament.

Dosage du Circadin

Il est d’usage de prescrire, aux adultes de plus de 18 ans, et a fortiori aux personnes âgées de plus de 55 ans, le dosage suivant : 

  • 1 comprimé par jour
  • le soir après le repas ou 1 à 2 heures avant l’heure du coucher
  • la durée du traitement varie de 1 à 13 semaines maximum.

Que faire en cas d’oubli ?

Si vous constatez que vous avez fait l’impasse sur votre comprimé du jour, prenez le dès que vous vous apercevez de l’erreur, même si vous êtes sur le point de vous coucher. 

Si vous avez passé une nuit sans comprimé, attendez l’horaire de votre prise habituelle et continuez votre traitement sans tenir compte de l’oubli.

La prise concomitante de 2 comprimés est non seulement inutile mais peut être dangereuse : ne prenez jamais de double dose.

Que faire en cas de surdosage?

Si vous vous rendez compte que vous avez pris plus de comprimé que vous n’auriez dû, ou si vous suspectez un proche de l’avoir fait, ne paniquez pas. 

Les cas de surdosage connus depuis la commercialisation de ce médicament ne font état que de symptômes dérangeants mais non létaux. 

Des essais cliniques ont testé la prise de doses égales à 5 mg, dont les effets étaient de provoquer une somnolence d’intensité légère à modérée. Les autres effets indésirables n’ont pas semblé impactés par le surdosage. 

Aucun traitement n’est cependant possible : il vous reste à attendre que votre métabolisme se débarrasse de la substance active, ce qui intervient dans les 12h après avoir ingéré le médicament.

Mises en garde spéciales et précautions d’usage

Avant de prendre ce médicament, soyez sûr de ne pas être dans les situations suivantes : 

  • Je suis dépressif : certains dépressifs connaissent des troubles du sommeil. Aussi, vérifiez bien que ce symptôme n’est pas lié à d’autres maladies ou à des facteurs environnementaux (par exemple un lit ou un matelas défectueux) avant de vous mettre sous traitement. 

De plus, si vous consommez déjà Circadin et que votre sommeil ne s’améliore pas, consultez votre médecin et évitez de prendre des décisions par vous-mêmes (comme arrêter le traitement ou de forcer la dose).

  • je dois conduire ou utiliser une machine dangereuse : attention, ce médicament peut induire une baisse de la vigilance et une somnolence. Pour votre sécurité et celle des autres, évitez de prendre Circadin lorsque vous être dans cette situation
  • je suis insuffisant rénal ou hépatique : ce médicament n’est pas indiqué pour vous
  • je fume : le tabac a tendance à maintenir éveillé. De plus, certains éléments contenus dans la fumée de cigarette peuvent accélérer la détérioration de la mélatonine par le foie. Evitez donc de cumuler tabagisme et prise de Circadin
  • je suis immuno-déprimé : les tests réalisés ne comprenait pas d’études spécifiques quant à la compatibilité du traitement avec l’immuno-dépression. Aussi, la prudence recommande de ne pas prendre ce médicament. Le même conseil s’adresse aux personnes souffrant d’une maladie auto immune.
  • j’ai bu de l’alcool : les boissons alcoolisées ont tendance à affecter l’efficacité de ce médicament. Si vous êtes sous traitement, il est recommandé de s’abstenir de boire de l’alcool. 
  • je suis intolérant à certains sucres (dont le lactose) : ce médicament ne vous est pas recommandé

Il faut par ailleurs savoir que la prescription d’un médecin ne vaut qu’à titre personnel et à un moment donné : si vous connaissez une personne qui souffre des mêmes symptômes, incitez la à rendre visite à son docteur mais ne lui donnez pas votre traitement. 

De même, si vous reconnaissez des symptômes auparavant connus, ne reprenez pas votre ancien traitement sans en avoir parlé à votre praticien au préalable.

Stockage et conservation

Ce médicament a une date de péremption, indiquée sur la boîte en carton et mentionnée après le sigle EXP.

Sachez que sa durée de conservation maximale est de 3 ans.

Pour conserver ses propriétés curative, Circadin doit être rangé dans son emballage d’origine, à l’abri de la lumière et à l’écart de toute source de chaleur excessive (25 d° max).

Comme tous les médicaments, Circadin a une substance active qui ne lui permet pas d’être jeté aux ordures ménagères ou au tout à l’égout : confiez donc les médicaments dont vous n’auriez plus usage à votre pharmacien, de manière à ce que ce dernier l’élimine en toute sécurité, notamment environnementale. 

Enfin, pour éviter les risques d’accidents domestiques, prenez bien garde à conserver vos médicaments, et plus précisément Circadin, hors de la vue et de la portée des enfants. 

Risques, dangers et effets secondaires du Circadin

Un médicament agit sur notre métabolisme : en cela, il n’est pas recommandé à tous, peut comporter certains risques et peut entrer en compétition avec d’autres médicaments. Le point sur les dangers liés à la consommation de Circadin.

Circadin : les effets secondaires

Comme tous les médicaments, Circadin n’est pas sans risques et possède une substance active pouvant déclencher des effets secondaires, à savoir, des symptômes gênants mais non souhaités en première intention. 

Les essais cliniques ont démontré qu’une part plus importante des 1931 patients traités par Circadin se sont plaints de troubles secondaires, par rapport aux 642 patients sous placebo. Ils étaient en effet 1,3 fois plus nombreux.

Vous trouverez donc une liste, la plus exhaustive possible, des symptômes incommodants recensés pour ce médicament. 

A noter que si vous ressentez, à la prise de Circadin, un de ces effets secondaires, ou qu’il vous en apparaît un non identifié jusque-là, prenez-le temps d’en informer les autorités sanitaires via le Portail de signalement des événements sanitaires indésirables  du Ministère chargé de la Santé :

Cliquez ici pour signaler

Effets secondaires peu fréquent (≥ 1/1 000, <1/100)

  • Irritabilité, Nervosité, Impatience, Insomnie, Rêves anormaux, Cauchemars, Anxiété
  • Migraine, Céphalée, Léthargie, Hyperactivité psychomotrice , Sensations vertigineuses, Somnolence
  • Hypertension artérielle
  • Douleurs abdominales, Douleurs abdominales hautes, Dyspepsie, Ulcérations buccales, Sécheresse buccale, Nausées
  • Hyperbilirubin émie
  • Dermatite, Sueurs nocturnes, Prurit, Rash, Prurit généralisé, Sécheresse cutanée
  • Extrémités douloureuses
  • Glycosurie, Protéinurie
  • symptômes de ménopause
  • Asthénie, douleur thoracique
  • anomalie du bilan hépatique, prise de poids

Effets secondaires rares (≥1/10 000, <1/1 000)

  • Herpès zoster
  • Leucopénie, Thrombocytopénie
  • Hypertriglycéridémie, Hypocalcémie, Hyponatrémie
  • Troubles de l’humeur, Agressivité, Agitation, Pleurs, Symptômes de stress, Désorientation , Réveil tôt le matin, Augmentation de la libido, Humeur dépressive, Dépression
  • Syncope, Altération de la mémoire, Troubles de l’attention, État de rêve, Syndrome des jambes sans repos, Sommeil de qualité médiocre, Paresthésie
  • Baisse de l’acuité visuelle, Vue trouble, Larmoiement accru
  • Vertige positionnel, Vertige
  • Angine de poitrine, Palpitations
  • Bouffées de chaleur
  • Reflux gastro- œsophagien, Troubles gastro- intestinaux, Cloques au niveau de la muqueuse buccale, Ulcération de la langue, Gêne gastro- intestinale, Vomissements , Bruits intestinaux anormaux, Flatulence, Hypersécrétion salivaire, Halitose, Gêne abdominale, Trouble gastrique, Gastrite
  • Eczéma, Érythème, Dermite des mains, Psoriasis, Rash généralisé, Rash prurigineux, Affections unguéales
  • Arthrite, Spasmes musculaires, Douleur cervicale, Crampes nocturnes
  • Polyurie, Hématurie, Nycturie
  • Priapisme, Prostatite
  • Fatigue, Douleur, Soif
  • Augmentation des enzymes hépatiques, Ionogramme sanguin anormal, Tests biologiques anormaux

Effets secondaires dont la fréquence indéterminée 

Ces effets secondaires sont difficilement quantifiables, dans la mesure ou les bases de données disponibles n’en font que très peu mention.

  • Réaction d’hypersensibilité
  • Angio-œdème, Œdème buccal, Œdème de la langue
  • Galactorrhée

Les contre-indications

Parce que sa substance active a une action sur notre cerveau et sur notre corps, Circadin n’est pas compatible avec tous les états de santé et toutes les situations. 

Ce médicament est donc fortement déconseillé, voire défendu aux personnes suivantes : 

  • les patients souffrant d’une hypersensibilité à la mélatonine
  • les alcooliques et les fumeurs. Si vous souhaitez arrêter, rendez-vous sur tabac-info-service.fr ou alcool-info-service.fr
  • les patients souffrant d’une intolérance au galactose, d’un déficit en lactase, du syndrome de malabsorption du glucose et du syndrome de malabsorption du galactose
  • les patients souffrant d’une maladie auto-immune
  • les patients souffrant d’une insuffisance hépatique (voir infra)
  • les femmes enceintes (voir infra), souhaitant concevoir, allaitantes ou souhaitant allaiter.

Population pédiatrique

Circadin n’a pas été testé auprès de la population âgée de moins de 18 ans. Sa sécurité n’est donc pas garantie. Aussi, dans la mesure du possible, si votre enfant a des problèmes d’endormissement ou un sommeil très agité, il est recommandé d’avoir recours à d’autres formes de traitements.

Les patients présentant une insuffisance rénale

Circadin n’a pas non plus fait l’objet d’un test auprès d’une population souffrant d’une insuffisance rénale. Aussi, sans l’avis d’un médecin spécialiste, l’administration de la Circadin n’est pas recommandé aux insuffisants rénaux, qui feront l’objet d’une surveillance étroite et régulière si un traitement est tout de même initié. 

Les patients présentant une insuffisance hépatique

De même, l’utilisation de Circadin chez les personnes suivies pour une insuffisance hépatique n’a pas encore fait l’objet d’études cliniques. E

n l’absence de données fiables, il est donc préférable de ne pas avoir recours à Circadin, d’autant que chez cette population, le taux de mélatonine endogène a tendance à augmenter le jour, compte-tenu de la difficulté pour leur foie à détruire et évacuer l’hormone.  

Grossesse et allaitement

Si vous souffrez d’insomnie alors que vous êtes enceinte, que vous projetez une grossesse, que vous allaitez ou que vous prévoyez d’allaiter, la plus grande prudence s’impose. 

En effet, dans la mesure ou Circadin n’a pas été testé chez la femme enceinte, aucune donnée n’est disponible sur l’effet que pourrait avoir la mélatonine sur la croissance et la santé de votre futur bébé, sur le déroulement de votre grossesse ou le développement du nouveau né. 

De même, il est probable que la mélatonine apportée par ce médicament soit sécrétée dans le lait maternel humain, puisque les hormones naturellement produites par une femme allaitante y sont présentes.

Afin de ne pas troubler le développement du bébé et de préserver sa santé, il est préférable de s’abstenir de consommer Circadin durant l’allaitement.

Interactions médicamenteuses

Certains médicaments sont incompatibles entre eux : la consommation concomitante peut alors annuler l’efficacité d’un ou des deux médicaments, ou encore d’accentuer les effets de l’un ou de l’autre, voire des deux.

Aussi est-il important de signaler tout traitement, y compris ceux qui ne sont pas soumis à une prescription médicale, pris dans les mois précédents, actuellement suivi ou prévoyant d’être observé. 

Les principales interactions médicamenteuses de ce médicament sont les suivantes : 

  • benzodiazépines et hypnotiques autres que les benzodiazépines, tels que le zaléplon, le zolpidem et la zopiclone : amplification des propriétés sédatives, altération accrue de l’attention, de la mémoire et de la coordination
  • thioridazine et imipramine : majoration de la sensation de tranquillité, difficulté à effectuer des tâches, sensations vertigineuses
  • antibiotique de la famille des quinolones
  • médicament à base d’estrogène (y compris pilule contraceptive), fluvoxamine, cimétidine, carbamazépine, rifampicine

Avis sur le Circadin

Parce que les retours d’expérience des utilisateurs est parfois une bonne manière de se forger une opinion sur un médicament, nous partageons quelques avis sur le Circadin. 

Avantages et inconvénients

Circadin offre trois avantages notoires : 

  • d’abord, son efficacité a été prouvée quant à l’amélioration de l’endormissement et du sommeil des personnes qui ont observé ce traitement, et plus particulièrement des personnes âgées de plus de 55 ans, ayant tendance à se réveiller trop tôt par exemple.
  • ensuite il n’induit pas de symptômes de dépendance : on peut donc tester la mélatonine et voir s’il est efficace sans craindre de souffrir d’un syndrome de sevrage, à l’inverse de ce que provoquent les somnifères classiques. 
  • il peut être utilisé ponctuellement pour aider à limiter les effets du décalage horaire

A la marge, chez les malades du Parkinson et les patients souffrant de démence, la mélatonine a prouvé son efficacité pour apaiser leur sommeil.

Cependant, il n’y a pas de remèdes miracles, et la mélatonine n’a pas que des avantages. Son efficacité est donc limitée à des cas particuliers, excluant certaines catégories de personnes :

  • les fumeurs chroniques d’abord, son efficacité a été prouvée quant à l’amélioration de l’endormissement et du sommeil des personnes qui ont observé ce traitement, et plus particulièrement des personnes âgées de plus de 55 ans, ayant tendance à se réveiller trop tôt par exemple.
  • ensuite il n’induit pas de symptômes de dépendance : on peut donc tester la mélatonine et voir s’il est efficace sans craindre de souffrir d’un syndrome de sevrage, à l’inverse de ce que provoquent les somnifères classiques. 
  • il peut être utilisé ponctuellement pour aider à limiter les effets du décalage horaire
  • les femmes enceintes / allaitantes
  • les personnes souffrant d’insuffisance hépatique et rénales
  • les enfants 

Avis des professionnels de la santé sur le médicament

Globalement, les avis des professionnels sont unanimes : lorsqu’elle est soumise à prescription médicale, donc lorsqu’elle est administrée en connaissance de cause, la mélatonine apporte un véritable confort de vie aux patients suivant le traitement.

En revanche, ils tirent la sonnette d’alarme sur la mélatonine disponible en libre marché sous forme de compléments alimentaires. (source)

En effet, les personnes consommant ce type de produits ne sont soumis à aucune surveillance médicale, et risquent potentiellement des complications de santé. Ils risquent aussi, à leur insu, des accidents graves, si la somnolence commence à les prendre alors qu’ils sont au volant.

Avis et témoignages des patients

De manière générale, Circadin est jugé positivement par les patients qui en ont fait ou qui en font usage : il lui reconnaisse une grande efficacité, sans pour autant induire d’effets secondaires, ou alors très légers. 

L’absence d’effet de dépendance est aussi un plus, souligné par de nombreux utilisateurs.

Mais si la grande majorité reconnait un réel confort de vie apporté par le médicament, les patients attachent une grande importance au suivi médical qui a précédé et qui a perduré tout au long du traitement : ils lui imputent une grande partie du succès de ce traitement.

Circadin : guide d’achat

Si vous souhaitez bénéficier des avantages de Circadin, voici les modalités pratiques pour vous procurer ce médicaments.

Où acheter le Circadin ?

Pour acquérir le Circadin, plusieures options s’offrent à vous.

  • vous pouvez vous rendre chez votre praticien habituel, pour qu’il vous fasse une prescription que vous ferez valoir chez votre pharmacien
  • vous pouvez vous éviter les nombreux désagrément d’une visite physique (file d’attente, transports, etc…) en consultant un médecin en ligne, qu’il s’agisse d’un renouvellement d’ordonnance ou d’une nouvelle prescription, et en commandant vos médicaments via une pharmacie en ligne.

Attention, toutes les pharmacies en ligne ne se valent pas. Certains sites frauduleux n’hésitent pas à revendre de la marchandise périmée ou contrefaite, notamment lorsqu’ils proposent des prix défiants toute concurrence. Votre santé est alors en jeu, ne l’oubliez pas !

Portez votre choix sur une pharmacie en ligne certifiée et agréée par l’ordre des médecins, ce qui est le cas de tous les partenaires de MonsieurDream. 

A quel prix ?

Vous trouverez le Circadin en vente au prix de 5,16 euros, auquel il faudra peut-être ajouter les frais de livraison si vous faites appel à une pharmacie en ligne. 

A noter : dans la mesure où le conditionnement de Circadin varie, le prix peut également évoluer, à la hausse notamment, si votre prescription implique l’achat d’un plus grand nombre de comprimés. 

FAQ

La mélatonine en complément alimentaire et le Circadin, c’est la même chose ?

Ces deux produits ont la même substance active : la mélatonine. Mais contrairement au Circadin, les compléments alimentaires ne sont pas soumis à prescription médicale.

Ce qui peut s’avérer dangereux pour la santé, notamment chez les femmes enceintes, la population pédiatrique, les épileptiques, les personnes souffrant de maladies inflammatoires, les personnes immunodéprimées, les épileptiques, les asthmatiques, les personnes souffrant de troubles de l’humeur et de la personnalité, les personnes présentant des troubles du comportement…. 

Si vous souffrez de problèmes d’insomnie, il est toujours préférable de consulter un médecin.

Puis-je prendre le Circadin pour lutter contre le décalage horaire ?

Oui. Si l’on voyage vers l’est, et si le déplacement n’implique pas un “jet-lag” trop important (5 à 10 heures), on peut tout à fait utiliser Circadin pour limiter les désagréments du décalage horaire. 

Dans ce cas, il faut la prendre entre 19 heures et 20 heures, heure locale, dans les premiers jours sans excéder 3 jours. 

Puis-je prendre Circadin avant 55 ans ?

Oui, si vous avez pris de mauvaises habitudes de sommeil (coucher tardif, usage des écrans…) et que vous subissez un retard de phase (endormissement tardif et réveil difficile) ou une avance de phase (réveil au beau milieu de la nuit).

Dans ce cas, vous devez impérativement consulter votre médecin, afin qu’il définisse avec vous un protocole : l’heure à laquelle vous devez prendre votre comprimé, la durée du traitement, les améliorations à apporter en complément à votre routine de sommeil etc…

Retour haut de page