Éveil lumière Phillips HF3531_01

Éveil Lumière – Test & avis du simulateur d’aube Philips

Depuis quelques années et petit à petit, les simulateurs d’aube se sont fait une place de plus en plus importante sur nos tables de chevet.

Et pour cause, leurs promesses sont alléchantes : Finis les réveils violents à coup de sonneries stridentes et répétitives. Le simulateur d’aube promet un réveil naturel, en douceur, le tout à l’heure prévue pour que vous ne soyez pas en retard au travail. 

Ces nouveaux réveils sont-ils vraiment efficaces ? A quel niveau agissent-ils sur notre sommeil ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons testé l’un des modèles les plus vendus du marché : Le simulateur d’aube Philips.

Éveil lumière et simulateurs d’aube : Ce qu’en pensent les scientifiques

Le réveil, un processus parfois violent

L’habitude de subir notre fameuse routine « métro-boulot-dodo » nous fait rapidement oublier que les réveils quotidiens à coup de sonneries stridentes sont d’une violence qui est loin d’être anodine. Il s’agit tout bonnement d’un réveil brutal, dont le réveil à coup de seau d’eau glacée n’est pas si éloigné.

Concrètement, lors d’un réveil trop brutal, votre cerveau comprend, en quelque sorte, qu’il va falloir remettre en route rapidement et efficacement tous les mécanismes de votre corps qui tournaient jusque-là au ralenti : vos muscles, votre métabolisme, votre système nerveux etc. 

Ainsi, se réveiller chaque matin avec un réveil strident dont on monte également souvent le volume provoque un stress rapide et intense pour votre organisme. À l’inverse, un réveil naturel et progressif (comme lorsque vous faites une « grasse matinée ») permet à votre organisme de redevenir opérationnel à son rythme.

L’une des promesses du simulateur d’aube est justement de permettre un réveil lent, doux et progressif tout en ayant la possibilité de déclencher ce processus naturel à une heure précise et choisie. Autrement dit, la promesse d’arriver à l’heure au travail, en forme, et beaucoup moins stressé.

Cycles du sommeil et rythme circadien

Notre rythme circadien, plus connu sous le nom d’horloge biologique ou horloge interne, fonctionne par cycles de 24 heures. Outre nos cycles de veille et de sommeil, notre horloge interne contrôle également d’autres mécanismes très importants tels que notre métabolisme, notre appétit ou encore notre température corporelle.

La perturbation de ces cycles, qui a lieu le plus souvent à cause de divers facteurs de nos modes de vie modernes (écrans, café, tabac, nourriture trop riche etc.), peut avoir des conséquences graves qui se jouent parfois aussi sur le long terme. Voici quelques exemples de troubles pouvant être provoqués par un sommeil et un rythme circadien perturbés :

  • Dépression saisonnière
  • Dépression nerveuse chronique
  • Troubles du sommeil (insomnie, hypersomnie, narcolepsie etc.)
  • Obésité
  • Diabète
  • Système immunitaire défaillant
  • Etc.

Ainsi, normalement, plus vous êtes actifs dans la journée, avec des activités plus ou moins stressantes, et plus votre sommeil devrait être réparateur pour vous permettre de vous maintenir en bonne santé, et éviter des conséquences plus ou moins graves et parfois irréversibles.

L’influence de la lumière

Comment la lumière influence-t-elle notre sommeil ?

La lumière influence le fonctionnement de l’organisme en permanence, et pas uniquement au niveau de notre horloge interne. Ainsi, par exemple, la lumière du soleil participe à la fabrication de vitamine D. Et sans surprise, la lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle, joue un rôle primordial sur la régulation de nos cycles du sommeil.

Votre rétine contient, entre autres, des capteurs photosensibles qui mesurent en permanence l’intensité lumineuse de votre environnement, même lorsque vos paupières sont closes. Vos yeux sont donc capables de détecter la lumière même lorsqu’elle est de très faible intensité.

De cette mesure résulte la production plus ou moins intense de mélatonine, l’hormone responsable de votre endormissement, ou au contraire de cortisol, l’hormone responsable de votre réveil (et de votre stress lorsque vous en produisez trop).

C’est la raison pour laquelle on dit que les écrans d’ordinateurs, de smartphones et autres tablettes, émetteurs de lumière bleue, sont néfastes pour votre sommeil lorsqu’ils sont utilisés juste avant de se coucher, voire pire, pendant (en s’endormant devant la télévision, par exemple).

L’importance des lux

Le « lux » est l’unité de mesure permettant d’évaluer l’intensité d’une lumière. La lumière du jour, par exemple, peut atteindre jusqu’à 120 000 lux sous le soleil, contre seulement une dizaine pour nos écrans, ou une cinquantaine pour un éclairage intérieur classique.

C’est surtout notre sensibilité à ces lux qui est importante. Cette dernière varie en moyenne entre 6 lux pour les personnes les plus sensibles et 350 lux pour les moins sensibles. Ainsi, le faible éclairage généré ne serait-ce que par une liseuse électronique peut perturber votre sommeil sans même que vous ne vous en rendiez compte. Vous mettrez plus longtemps à vous endormir, et votre sommeil sera moins profond et moins réparateur.

Que peut-on en conclure ?

Ces recherches tendent à conclure que non seulement nos écrans, mais aussi la lumière artificielle en général perturbent notre sommeil et le décalent en permanence. La lumière naturelle et son intensité progressive, telle qu’elle a lieu lors d’un lever ou d’un coucher de soleil, restent les meilleurs moyens d’avoir un sommeil de qualité, réparateur et régulier.

Au vu de toutes ces informations sur le fonctionnement de notre sommeil, de notre horloge interne et plus généralement de notre métabolisme, la logique voudrait qu’en tout état de cause, un simulateur d’aube, qui reproduit même artificiellement le lever du soleil (et le coucher pour certains modèles) devrait avoir un effet bénéfique sur la qualité du sommeil.

Le simulateur d’aube Philips HF3531/01

Parmi tous les modèles de la gamme des simulateurs d’aube Philips, nous avons testé celui qui rencontre le plus grand succès : Le modèle HF3531/01.

Ses performances annoncées

Voici ses différentes caractéristiques telles qu’énoncées par le fabricant :

  • Couleur : Blanc
  • Durée de la simulation du lever de soleil : Réglable de 20 à 40 minutes
  • Couleur de la simulation du lever de soleil : Jaune, orange et rouge
  • Nombre de sons naturels : Sept
  • Fonction veilleuse et guide de nuit : Oui
  • Simulation du coucher du soleil : Oui
  • Port USB intégré : Oui
  • Fonction lampe de chevet : Oui
  • Nombre de réglages de luminosité : 20
  • Intensité lumineuse : Jusqu’à 300 lux
  • Radio FM : Oui
  • Répétition de l’alarme : Oui

Au-delà de toutes ces caractéristiques techniques et autres fonctionnalités, Philips nous promet également que l’efficacité de son simulateur d’aube est « cliniquement prouvée » car elle a été mesurée et constatée scientifiquement.

Une technologie basée sur la luminothérapie

Les deux études effectuées sur ce sujet et citées par Philips ne sont pas consultables sur internet, ou du moins, nous n’avons malheureusement pas pu les trouver.

Elles ont été respectivement réalisées par Blauw Research en 2008 et Metrixlab en 2011 sur quelques centaines d’utilisateurs. Elles auraient néanmoins permis de mesurer concrètement l’efficacité positive du simulateur d’aube Philips sur ses utilisateurs.

Cette technologie est en fait basée sur les principes de la luminothérapie, dont l’efficacité a notamment été prouvée face à certains troubles tels que la dépression saisonnière.

Malgré l’utilisation d’une source de lumière artificielle, il semble que ce simulateur d’aube simule le lever de soleil efficacement.

Test et unboxing en vidéo

Notre avis

Pour ceux qui se demandent comment se réveiller à une heure précise en ayant l’impression d’avoir fait une grâce matinée, ce simulateur d’aube y répond. Finies les sonneries stridentes et fortes qui ne garantissent pourtant pas de se rendormir dans la foulée.

Là, on se réveille vraiment en douceur, naturellement et non brusquement, en ayant tout simplement l’impression de ne pas avoir mis de réveil du tout, même à 6 heures du matin.

Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible d’ajouter des sons naturels au processus. Ces sons sont eux aussi très doux et rassureront ceux qui ont peur que la lumière ne suffise pas. Sa fonction veilleuse permettront à certains de lire avant de s’endormir sans avoir besoin d’utiliser une lampe de chevet supplémentaire.

La fonction guide de nuit (lumière très tamisée) vous permet de vous lever la nuit en cas de besoin sans craindre ni de réveiller votre partenaire, ni de vous cogner aux murs. Il y a également une fonction radio FM et une prise USB pour recharger votre téléphone.

Résumé des points positifs :

  • De nombreuses fonctionnalités qui permettent de personnaliser vos réveils selon vos besoins.
  • La possibilité de programmer plusieurs horaires et la fonction répétition permettent même à ceux qui ont le sommeil le plus profond de ne pas avoir de panne d’oreiller.
  • Plus besoin de « temps pour émerger », étant donné que vous aurez passé ce temps à vous réveiller en douceur dans votre lit.
  • Des sons naturels très agréables (bruits d’oiseaux etc.).

Quelques points négatifs :

  • Impossible de mémoriser plusieurs stations de radio
  • En cas de coupure de courant, vos programmations ne seront sauvegardées que quelques minutes
  • Les boutons ne sont pas rétroéclairés, ce qui ne les rend pas toujours faciles à trouver dans l’obscurité

Quelques précautions d’usage

Malgré des études scientifiques fiables de plus en plus nombreuses sur le sommeil et les mécanismes qui l’entourent, nos scientifiques n’en ont pas encore percé tous les mystères. Par ailleurs, ces faits ne remplacent pas non plus un avis médical au cas par cas, d’autant plus si vous souffrez de troubles du sommeil ou prenez un traitement médicamenteux. 

Le simulateur d’aube étant une technologie liée à la médecine dite « alternative », nous vous recommandons de demander conseil à votre médecin avant toute utilisation.

La meilleure nuit de sommeil reste évidemment celle où l’on s’endort avec le coucher du soleil et où on se réveille avec son lever, le tout en ayant eu une alimentation équilibrée, une activité physique modérée et sans avoir pris de médicaments ni de substances excitantes, comme le café par exemple. Une bonne « hygiène de lumière » est donc à intégrer à notre hygiène de vie en général.

La majeure partie du temps, c’est bien sûr plus facile à dire qu’à faire. Pour compenser les effets néfastes de nos vies quotidiennes modernes sur notre sommeil, le simulateur d’aube Philips est une bonne solution.

Il permet un endormissement plus rapide grâce à son simulateur de coucher de soleil, puis un réveil progressif et complet grâce au simulateur d’aube. 

Enfin, parmi tous les modèles de simulateurs d’aube disponibles sur le marché, celui proposé par Philips reste l’un des plus complets, offrant par ailleurs un excellent rapport qualité/prix. N’hésitez pas à partager votre avis et vos expériences en commentant cet article.

Retour haut de page